By continuing you accept Avaaz's Privacy Policy which explains how your data can be used and how it is secured.
Got it
We use cookies to analyse how visitors use this website and to help us provide you the best possible experience. View our Cookie Policy.
OK

“Wanted”: une campagne cible les lobbyistes des énergies fossiles présents au Sommet pour le climat de Paris
 

Avaaz publie des informations sur les “Criminels du climat” présents aux négociations de Paris, et appelle les délégués à refuser de s’entretenir avec les lobbies des énergies fossiles


Les sept pires lobbyistes des énergies fossiles présents à Paris pour faire échouer les tentatives de parvenir à un accord international sur le climat ont été identifiés et publiquement qualifiés de “criminels du climat” dans un document publié par le mouvement citoyen Avaaz.


Avaaz, fer de lance des Marches pour le Climat du week-end dernier qui ont vu plus de 785 000 personnes descendre dans les rues du monde entier, a collé plus d’un millier d’affiches portant la mention “Wanted” à l’extérieur d’hôtels 5 étoiles dans la capitale française lundi matin. Ces affiches présentent les sept plus célèbres lobbyistes des énergies fossiles, sélectionnés à partir d’une liste de plus de 50 000 participants présents au Sommet.

 

Lundi matin, les “policiers du climat” d’Avaaz distribueront des flyers avec les photos de ces lobbyistes à l’extérieur des stations des métros reliant la capitale au Bourget. Ces représentants de groupes de pression ne ménageront pas leurs efforts pour faire dérailler tout accord, alors que les ministres arrivent cette semaine à la table des négociations.


Emma Ruby-Sachs, Directrice adjointe d’Avaaz, a déclaré:

"Ces criminels du climat sont venus à Paris afin de saborder un accord international ouvrant la voie à des mesures ambitieuses pour le climat, malgré le fait que plus de 3,6 millions de citoyens partout dans le monde exigent 100% d’énergies renouvelables. Les ministres doivent écouter la voix de leurs citoyens, pas celle des pollueurs. Ils doivent refuser de rencontrer des criminels du climat qui veulent faire dérailler l’accord que le monde entier attend".


Ces sept lobbyistes sont connus pour leurs arrangements en coulisses visant à étendre l’influence de l’industrie des énergies fossiles. Certains d’entre eux sont connus pour harceler les scientifiques spécialistes du climat et ont même appelé à ce qu’ils soient “fouettés en public”.

 

Ces lobbyistes sont:


  • Benjamin Sporton, Directeur exécutif de la World Coal Association

  • Fiona Wild, représentante du géant minier BHP Billiton

  • Marc Morano, dont la marque de fabrique consiste à publier les adresses email de climatologues, les exposant ainsi à des messages haineux

  • Myron Ebell, directeur du centre de recherche américain Competitive Enterprise Institute, connu pour être financé par ExxonMobil

  • Chris Horner, financé par l’industrie du charbon et connu pour “harceler” les climatologues afin d’obtenir leurs adresses email

  • Bjorn Lomborg, financé dans le passé par des mécènes liés aux frères Koch. Il est décrit comme le “perturbateur en chef' de toute avancée pour le climat

  • James Taylor, collaborateur émérite du Heartland Institute, un groupe de lobbying climato-sceptique


Voici quelques exemples de la grande influence de ces lobbyistes lors des précédents Sommets sur le climat: lors de la COP19 de Varsovie en 2013, la World Coal Association a installé un stand pour convaincre les négociateurs de se tourner vers le charbon pour résoudre le changement climatique.


Cette initiative a débouché sur le “Communiqué de Varsovie”, qui faisait la promotion du charbon propre, concept qualifié de “fantaisiste” par le National Geographic. Lors de la COP17 de Durban en 2011, l’Association de capture et de stockage du carbone (Carbon Capture and Storage Association - association dont font partie les plus grandes entreprises des secteurs de l’énergie et des énergies fossiles) a fait pression et réussi à obtenir des financements pour la capture de carbone à destination des nouvelles centrales à charbon.


Le changement climatique est une réalité scientifique, et les tentatives des industries des énergies fossiles pour décrédibiliser la recherche scientifique et la législation sur le climat sont de moins en moins tolérées. Cette campagne découle de récentes affaires visant des “criminels du climat”, dont l’enquête visant Exxon, qui aurait menti au grand public au sujet du risque que représente le changement climatique.


Ce dossier fait partie de la campagne d’Avaaz pour 100% d’énergies renouvelables, soutenue par plus de 3,6 millions de personnes.



Contacts:

À Paris pour la COP21:

Au Royaume-Uni: Will Davies, +44 7497861141, will@avaaz.org

 

-----


Lien vers la page “Criminels du Climat”: https://secure.avaaz.org/fr/climate_criminals/

Téléchargez le dossier ici (en anglais): https://avaazmedia.s3.amazonaws.com/Climate_Criminals_Report.pdf

Images du poster Wanted en haute définition disponibles ici:
https://avaazmedia.s3.amazonaws.com/Climate_Criminals_High_Res_Wanted_Posters.jpg
Lien vers la liste des participants à la CCNUCC: http://unfccc.int/documentation/documents/advanced_search/items/6911.php?priref=600008783
Vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=ZqT0TVXqmC0&feature=youtu.be (B-Roll: Contacter Julie Deruy)
Photos: https://www.flickr.com/photos/avaaz/sets/72157661942160902 and https://www.flickr.com/photos/avaaz/sets/72157662130305185

FIN