Brésil: sauvons l'Amazonie de la corruption

Au Congrès national brésilien, au Comité spécial de la Chambre des députés et au Président Michel Temer:

Nous vous demandons d'écouter l'appel des citoyens brésiliens et de mettre un terme à l'adoption de lois, de décrets et d'autres mesures législatives irresponsables ne visant qu'à servir les intérêts de puissants partis ou dirigeants politiques. Cet abus de pouvoir est responsable de la déforestation et de la destruction irrémédiable de la forêt tropicale amazonienne, un héritage de l'humanité pour les générations présentes et à venir.

Déjà membre d’Avaaz?
Indiquez votre adresse e-mail et cliquez sur "Envoyer".
Première visite? Merci de remplir le formulaire ci-dessous.
Avaaz protège vos informations personnelles et vous tiendra au courant de campagnes similaires.

Alerte rouge! Le Président du Brésil essaie de vendre d’immenses zones protégées de la forêt amazonienne à des entrepreneurs véreux, en échange de faveurs politiques -- la dernière parcelle équivaut à la moitié de l'Allemagne!

Nous pouvons l'arrêter. Il est en pleine crise politique, sa popularité est au plus bas et il subit le feu des médias pour sa corruption et ses attaques contre l'environnement.

Il sera cette semaine à l’Assemblée générale de l’ONU pour essayer de redorer son blason auprès de la presse internationale. Réduisons ses espoirs à néant en l’accueillant à New York avec deux millions de signatures et une action à couper le souffle. Faisons en sorte que, de retour au Brésil, il n’ait plus qu’une seule option pour sauver sa carrière: arrêter de massacrer la forêt amazonienne.