En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK

Inde: N'effacez pas les Musulmans!

Au Secrétaire général de l'ONU et à l'ensemble de la communauté internationale:

Nous vous exhortons à publier une alerte précoce au sujet de la publication du Registre National des Citoyens (RNC) de l'État d'Assam en Inde. Il *pourrait conduire à des violences de masse, à un nettoyage ethnique et à l'emprisonnement à perpétuité de la minorité musulmane dans des camps. En tant que citoyens du monde entier, nous demandons à ce que l'ONU et les autres gouvernements partageant nos inquiétudes oeuvrent aux côtés de l'Inde et du Bangladesh pour assurer un contrôle strict du processus d'établissement du RNC, afin qu'il respecte les droits humains et que personne ne devienne apatride.

Déjà membre d’Avaaz?
Indiquez votre adresse e-mail et cliquez sur "Envoyer".
Première visite? Merci de remplir le formulaire ci-dessous.
En vous inscrivant, vous exprimez votre accord pour recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et explique leur utilisation. Vous pouvez vous désinscrire à toute moment.

Publié le 12 Juillet 2018
Dans quelques jours, l’Inde pourrait effacer jusqu’à 7 millions de Musulmans de son registre de citoyens dans l’État d’Assam, parce qu’ils ne parlent pas la “bonne” langue et ne prient pas le “bon” dieu.

Maris, épouses et enfants pourraient être séparés et enfermés dans des camps.

C’est comme ça que commencent les génocides -- c’est comme ça qu’a débuté le cauchemar des Rohingyas. Tout se déroule discrètement, sans bruit -- mais si nous sonnons l’alerte auprès du Secrétaire général de l’ONU et des gouvernements clés pour qu’ils interviennent, nous pouvons empêcher ce drame avant qu’il ne soit trop tard.

POUR PLUS D’INFORMATIONS (EN ANGLAIS*)

*Nous préférerions vous proposer des sources en français, mais cela fait partie du problème: les médias internationaux parlent très peu de la situation, et c'est pour cela que nous avons besoin de votre signature! Voici donc plus d'informations en anglais.

Genocide Early Warning Signs in Assam State, India (Avaaz)
http://bit.ly/AvaazAssam

NHRC Report Assam Detention Centres (NHRC)
http://bit.ly/NHRCReport

Genocide Watch Issues Genocide Watch for Assam State, India (Geonocide Watch)
http://www.genocidewatch.com/single-post/2018/07/17/Genocide-Watch-Issues-Genocide-Watch-for-Assam-State-India

UN Mandates of the Special Rapporteurs about the National Register of Citizens (NRC) (UN)
https://www.ohchr.org/Documents/Issues/Racism/SR/Communications/OL-IND-13-2018.pdf

Nearly five million in India's Assam at risk of citizenship loss(Al Jazeera)
https://www.aljazeera.com/news/2018/03/million-india-assam-risk-citizenship-loss-180328152649287.html

Stateless in Assam (The Indian Express)
https://indianexpress.com/article/opinion/national-register-of-citizens-5030603/

Assam CM: No fundamental rights for those failing NRC tests (Times of India)
https://timesofindia.indiatimes.com/india/assam-cm-no-fundamental-rights-for-those-failing-nrc-test/articleshow/62344296.cms?from=mdr

The dark side of humanity and legality: A glimpse inside Assam's detention centres for 'foreigners'(Scroll.in)
https://scroll.in/article/883936/assam-citizens-register-detention-centres-for-foreigners-offer-a-glimpse-of-the-looming-tragedy

With final NRC draft to be released in 20 days, Assam witnessing rise in suicides (NewsClick)
https://newsclick.in/final-nrc-draft-be-released-20-days-assam-witnessing-rise-suicides

Assam seeks 150 companies of central forces ahead of next NRC publication (The Economic Times)
https://economictimes.indiatimes.com/news/politics-and-nation/assam-seeks-150-companies-of-central-forces-ahead-of-next-nrc-publication/articleshow/64394147.cms




*Cet texte a été mis à jour le 18 juillet -- "conduira" a été remplacé par "pourrait conduire". Interrogés par sondage, 97.32% des signataires de cette pétition ont indiqué vouloir conserver leur nom sur la pétition ainsi modifiée. La liste des signataires a été modifiée en conséquence.

Parlez-en à vos amis!

Postez le lien de cette campagne sur un tchat ou sur Skype: