UE: arrêtez l'éleveur de l'horreur

Aux régulateurs locaux, régionaux, nationaux et européens:

En tant que citoyens révoltés des souffrances effroyables des animaux vivant dans les fermes d’Adriaan Straathof, nous vous demandons d’exploiter l’ensemble des recours offerts par les lois locales, régionales, nationales et européennes pour lui retirer ses permis d’exploitation, afin qu’il ne puisse plus poursuivre ses activités agricoles, d’élevage ou toute autre activité en lien avec des animaux. Nous vous exhortons par ailleurs à adopter des régulations plus strictes en matière de sécurité incendie et de bien-être animal, afin d’éviter qu’un tel drame ne se reproduise.

Indiquez votre adresse e-mail:
Merci d'autoriser Javascript pour obtenir de meilleures performances sur cette page
Avaaz protège vos informations personnelles et vous tiendra au courant de campagnes similaires.
Blurb_campaign25047 PostActionContent

Aux régulateurs locaux, régionaux, nationaux et européens:
"En tant que citoyens révoltés des souffrances effroyables des animaux vivant dans les fermes d’Adriaan Straathof, nous vous demandons d’exploiter l’ensemble des recours offerts par les lois locales, régionales, nationales et européennes pour lui retirer ses permis d’exploitation, afin qu’il ne puisse plus poursuivre ses activités agricoles, d’élevage ou toute autre activité en lien avec des animaux. Nous vous exhortons par ailleurs à adopter des régulations plus strictes en matière de sécurité incendie et de bien-être animal, afin d’éviter qu’un tel drame ne se reproduise."
---------------

Plus d'informations:

Ils ont tous été brûlés vifs -- 20 000 cochons enfermés dans de tous petits enclos sans issue.

Mais les fermes de cet homme étaient un enfer bien avant ce drame: on y avait déjà trouvé des porcelets malades battus à mort, une surpopulation extrême, des animaux en souffrance laissés avec des os brisés et des organes protubérants.

L’éleveur néerlandais Adriaan Straathof est tristement célèbre, au point que l’Allemagne lui a déjà interdit toute activité. Il est temps que les autres pays européens fassent de même.

Cet agriculteur espère pouvoir continuer comme si de rien n’était, mais si nous faisons suffisamment de bruit autour de ce drame, nous pouvons renforcer l’attention des autorités, et obtenir la suspension de ses permis, ainsi qu’une enquête urgente conduite sur toutes ses fermes. Il n’y a pas de temps à perdre!

partagez avec tout le monde:

Postez le lien de cette campagne sur un tchat ou sur Skype: