En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Victoire
Cette pétition est close
Dépot de la pétition pour un Campus Biotech éthique et scientifique

Dépot de la pétition pour un Campus Biotech éthique et scientifique

Victoire
Cette pétition est close
1,908 personnes ont signé. Allons jusqu'à   5,000
1,908 soutiens

LSCV Ligue S.
a lancé une pétition à destination de
Au Conseil d’Etat genevois
26 juin 2014 - En moins de 6 mois, plus de 5000 signatures ont été récoltées : 3000 signatures manuscrites et 2105 signatures électroniques sur Avaaz. La pétition sera déposée le 30 juin à l'attention du Grand Conseil genevois. A suivre sur www.lscv.ch
Mille mercis à toutes et tous pour votre aide !

Assez d’expérimentations animales financées par des fonds publics !

Pour un centre d’excellence consacré au développement de nouvelles méthodes substitutives

L’intérêt général doit viser le développement de nouvelles méthodes de recherche pour des raisons éthiques et scientifiques.
En raison des différences entre espèces, le modèle animal pour étudier des pathologies humaines est inadapté dans un grand nombre d’études et n’est qu’un gaspillage de ressources. Pour notre santé, nous devons soutenir le développement de nouvelles méthodes de recherche dont les résultats apporteront des connaissances pertinentes et directement transposables à l’homme.

La détention et l’utilisation d’animaux pour la recherche médicale coûtent chaque année des centaines de millions de francs aux contribuables.

Nous, signataires de cette pétition, demandons au Conseil d’Etat genevois d’engager les fonds publics consacrés au Campus Biotech pour la création d’un centre d’excellence visant le développement de nouvelles méthodes de recherche. Le Conseil d’Etat et l’Université de Genève doivent encourager les carrières académiques et la réalisation de projets dans le domaine des méthodes permettant la suppression des animaux pour la recherche médicale.