En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
FNPF et Ministère de tutelle: Mesures indispensables pour sauver le saumon atlantique

FNPF et Ministère de tutelle: Mesures indispensables pour sauver le saumon atlantique

62 personnes ont signé. Allons jusqu'à   100
62 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En vous inscrivant, vous exprimez votre accord pour recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et explique leur utilisation. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Jean L. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Jean L.
a lancé une pétition à destination de
FNPF et Ministère de tutelle
Victime de nombreuses agressions telles que la pollution agricole, les barrages, la pêche professionnelle mais aussi la pêche récréative, le saumon atlantique est une espèce emblématique qui est menacée de disparition en France
Une pétition totalement justifiée est actuellement en ligne pour demander l'arrêt de pêche du saumon atlantique au filet en estuaire, et notamment dans celui de l'Adour. Nous l’avons signée.
Cependant cette proposition nous semble insuffisante si elle n'est pas complétée par une réglementation appropriée de la pêche du saumon à la ligne.
En effet, à quoi servirait de supprimer les filets opérant en estuaire si les saumons sont capturés et tués en amont par les pêcheurs à la ligne peu scrupuleux.
Devant la situation dramatique du saumon en France, nous demandons donc qu'outre l'arrêt de la pêche aux filets, les mesures suivantes concernant la pêche à la ligne soient prises rapidement:
- Interdiction de la pêche aux appâts naturels qui empêche la remise à l’eau des poissons dans de bonnes conditions.
- Graciation obligatoire (no-kill) de tout saumon jusqu'à fin juin, ceci afin de préserver totalement les saumons de printemps qui sont les plus menacés de disparition.
- Eventuellemnt autorisation de conserver un castillon (madeleineau) par saison et par pêcheur à partir du premier juillet.
Si les autorités compétentes consentent à prendre les décisions indispensables à améliorer la continuité écologique et l’état de nos rivières à migrateurs, si la pêche au filet disparaît et si les pêcheurs à la ligne adoptent des pratiques non meurtrières, ce qui déjà est le cas pour de nombreux pêcheurs sportifs, alors les saumons reviendront mathématiquement plus nombreux sur leurs frayères et l’espoir de retrouver une population viable et correcte renaîtra, favorisant ainsi le développement du tourisme pêche, source de revenus importants pour de nombreux pays anglo-saxons et scandinaves.