En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
L'Etat Tunisien: Non aux intimidations, le jeûne est un choix individuel!

L'Etat Tunisien: Non aux intimidations, le jeûne est un choix individuel!

2,726 personnes ont signé. Allons jusqu'à   3,000
2,726 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Houda Z. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Houda Z.
a lancé une pétition à destination de
Opinion publique
En Tunisie, des énergumènes se plaisent à pourchasser et à traquer les non‐jeûneurs, au détriment du respect de leurs et libertés et droits fondamentaux. Les intimidations et vexations se multiplient.
PETITION CITOYENNE
Nous, soussigné(e)s, citoyen(ne)s tunisien(ne)s,
- attaché(e)s que nous sommes aux droits garantis par la constitution du 27 janvier 2014, particulièrement ceux concernant les libertés individuelles et en premier la liberté de croyance et de conscience, -
- rejetant de façon catégorique toute forme de pression, d’atteinte ou d’interdiction de l’exercice de ce droit essentiel du fait que le respect de la croyance de chacun et de chacune constitue la garantie principale d’une cohabitation sereine entre les Tunisiens , dans la diversité et la pluralité de leurs convictions ou croyances , y compris religieuses …
- Etant des citoyen(ne)s qui ont le droit imprescriptible de se comporter librement à l’égard du mois de Ramadan chacun en fonction de ses choix personnels et individuels, choix dans lesquels nul : Etat ou société, n’a le droit de s’ingérer…
- nous revendiquons avec fermeté la levée et l’abrogation de toue mesure , toute pratique ou réglementation concernant l’ouverture et la gestion des cafés, restaurants et autres espaces similaires de manière à éviter toute atteinte à la liberté du citoyen dans sa façon de se comporter durant le mois de Ramadan selon sa propre conviction loin de tout parti pris et toute discrimination entre Tunisiens et étrangers.
"عريضة وطنية
إننا نحن الممضين والممضيات أسفله من منطلق تمسكنا الشديد بالحقوق التي ضمنها دستور 27 جانفي 2014، وبالخصوص تلك التي تهم الحريات الفردية الأساسية وعلى رأسها حرية المعتقد ، ورفضنا المطلق لكل أشكال الضغط أو الاعتداء أو الحد من ممارسة تلك الحرية الأساسية ،باعتبار أن احترام حرية المعتقد هو الضمان الأساسي الذي يمكن التونسيين والتونسيات من العيش المشترك على اختلاف معتقداتهم وقناعاتهم وممارساتهم الدينية وغيرها... وعلى هذا الأساس ، فإننا نحن المواطنين والمواطنات ممن يتعاملون مع شهر رمضان كل حسب معتقداته وقناعاته وممارسته والتي تشكل خيارا فرديا وشخصيا على الجميع دولة ومجتمعا احترامه ، نؤكد سوية على ضرورة رفع كل المعوقات من إجراءات وضغوط وتراتيب إدارية وممارسات تخص فتح وسير المقاهي والمطاعم و أشباهها ، وتجنب كل ما من شأنه المس من حرية المواطن في تعاطيه مع شهر رمضان حسب قناعاته دون اكراهات مباشرة وغير مباشرة ودون تمييز بين التونسيين والأجانب...