En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK

C'est une urgence:
Rejoignez les grèves mondiales pour le climat Vendredi 20 septembre

Le Maire de Saint Urbain et Orange: ANTENNE RELAIS SAINT URBAIN

Le Maire de Saint Urbain et Orange: ANTENNE RELAIS SAINT URBAIN

100 personnes ont signé. Allons jusqu'à   200
100 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par ATHIMON et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
ATHIMON
a lancé une pétition à destination de
Le Maire de Saint Urbain et Orange
L'OMS a reconnu les antennes relais comme étant probablement cancérogène, pouvant entraîner à long terme des leucémies infantiles, sans parler des dernières études montrant que celles-ci modifient l'ADN humain.
Les champs électromagnétiques produits par les téléphones portables, qui sont les même produites que celles produites par les antennes-relais, sont classés par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) dans la catégorie des cancérogènes possibles pour l’homme.

NOUS SOMMES PLUSIEURS QUARTIERS DE SAINT URBAIN POTENTIELLEMENT TOUCHES :

La Société Orange a le projet d’implanter une antenne relais d’une hauteur de 30 mètre en haut de notre quartier de Bellevue, à une distance très proche de domiciles (70 mètre de la 1ere habitation)), où résident de jeunes enfants.
Le collectif n’a pas pour objectif d’interdire l’installation d’une antenne relais sur la commune, mais de veiller à la sécurité sanitaire des personnes, et plus particulièrement les enfants, exposées aux nouvelles technologies de télécommunication sans fil.
Car depuis que le monde s’est industrialisé, les maladies professionnelles et environnementales se sont développées causant des dizaines de milliers de morts que les pouvoirs publics veulent ignorer, jusqu’à ce que la résistance citoyenne les amène à la raison.
Les scandales de l’amiante, des pesticides, de la cigarette, ou plus récemment du Médiator, Levothyrox…. Cela vous parle ?
Des scandales récurrents, dont le point commun avec les antennes-relais est qu’il y a un tel lobbying des industriels que ceux-ci ne seront jamais inquiétés par la justice, dont les procédures de défense des citoyens relèvent du parcours du combattant.
Et quand les effets sanitaires se font sentir, plusieurs années après l’exposition, les familles concernées n’ont plus que leurs yeux pour pleurer.
Ainsi, plusieurs cas de cancers infantiles ont été recensés dans une école à Perpignan, et ont abouti, en 2017, au démantèlement des antennes-relais jugées responsables.
Plus près de chez nous, à St Pol de Léon, des antennes-relais étaient installées depuis 1993 sur un château d’eau. Constatation en 2010 : 58 décès de personnes de 33 à 72 ans sont intervenus dans un rayon de 300 mètres autour de ce château d’eau, et 34 personnes sont actuellement atteintes de cancer ou d’autres maladies graves, dont un enfant de 8 ans atteint d’un cancer du rein.
Et les exemples de ce genre se multiplient, dans l’attente des résultats de recherche en cours...

DEVRAIT-ON ATTENDRE SAGEMENT DE VIVRE LA MEME CHOSE A SAINT URBAIN ?

Partout où des antennes-relais s'implantent, des personnes électro-sensibles apparaissent, et ce dans le monde entier. Nous sommes d'ailleurs les seuls à avoir des seuils minimaux d'ondes aussi hauts. Serait-on plus bêtes que les autres ?
Nous avons interrogé nos médecins de famille : ils jugent aberrant d’installer une antenne-relais près des maisons. De la même façon qu’ils préconisent une utilisation (très) modérée de la WIFI ou de la téléphonie mobile, surtout pour les jeunes enfants, femmes enceintes….. Et si nous n’avons pas de certitude absolue, la prudence est recommandée. La téléphonie mobile pose le problème suivant : elle utilise des ondes d’une fréquence d’environ 2 400 MHz, presque les mêmes que celles des fours à micro-ondes. Cette fréquence a la particularité d’agiter les molécules d’eau, et notre corps est constitué de 75 % d’eau… Biologiquement parlant, ce n’est pas bon. D’autant plus pour les enfants qui ont encore davantage d’eau dans le corps, en particulier dans le cerveau : il peut alors y avoir un effet de pénétration de chaleur à l’intérieur du crâne.
Et comprenez bien : on ne passe pas des coups de fil 24h/24 et 7 jours/7 ! Les jeunes enfants encore moins !!!
Or les populations proches des antennes-relais seront exposées NUIT ET JOUR ! Elles n’ont aucune liberté individuelle de couper le signal comme pour la WIFI.
Devrions-nous faire confiance à des industriels dont la seule motivation est économique, et oublier pourquoi nous confions la santé de nos enfants à nos médecins de famille ?

Nous avons choisi de nous battre afin de faire entendre notre droit de ne pas vouloir de ce projet à proximité de nos habitations, de nos enfants, SACHANT QUE D’AUTRES SOLUTIONS EXISTENT A SAINT URBAIN , DES LIEUX PLUS ELOIGNES DES HABITATIONS,

Si vous étiez à notre place, si c’étaient vos enfants qui étaient concernés, que feriez-vous ?

Nous avons besoin de votre soutien. N'hésitez pas à diffuser cette pétition à vos amis, vos proches.

Et retenez notre engagement : nous battre avec chacun d’entre vous si, demain, un projet d’antenne-relais est envisagé trop près de votre maison ou de votre école.


contact : sainturbainprotegeonsnosenfants@yahoo.com