En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Maggie De Block : Touche pas au dépistage! Handen af borstscreening!

Maggie De Block : Touche pas au dépistage! Handen af borstscreening!

38,619 personnes ont signé. Allons jusqu'à   50,000
38,619 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En vous inscrivant, vous exprimez votre accord pour recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et explique leur utilisation. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Caroline C. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Caroline C.
a lancé une pétition à destination de
MAGGIE DE BLOCK
NEDERLANDSE VERSIE BESCHIKBAAR HIERONDER !

En Belgique, une femme sur huit sera un jour confrontée à un diagnostic de cancer du sein, et nous sommes le pays d’ Europe le plus touché par ce fléau.
30 % des cancers concernent des femmes de moins de 50 ans.
Le dépistage devrait donc être une priorité de santé publique.

Or, à partir du 1e avril 2018, la ministre de la Santé, Maggy de Block, a décidé de limiter le remboursement des examens de dépistage !

* il n’y aura plus de remboursement pour les femmes de moins de 45 ans et de plus de 74 ans, à moins de faire partie du groupe très restreint des femmes à très haut risque
* la mammographie ne sera autorisée que tous les deux ans entre 50 et 69 ans, alors que certaines femmes à risque intermédiaire nécessitent un examen annuel
* dans deux ans, le dépistage sera limité à la seule mammographie, et les radiologues ne pourront plus utiliser les méthodes complémentaires (palpation des seins, mammographie 3D, échographie, etc …) qui améliorent de façon très importante la détection des cancers
* accepter ce système, c’est exclure une grande partie des femmes en fonction de leur âge, et rater de nombreux cancers en utilisant une technique dont l’efficacité n’est pas suffisante. C’est aussi introduire la notion de médecine à deux vitesses…

Mobilisez vous pour manifester votre opposition à cette décision !
Il en va de votre santé, de celle de votre mère, de votre sœur, de votre femme, de vos filles ….

Handen af van mijn borstscreening!

In België zal één op de acht vrouwen ooit met een borstkankerdiagnose geconfronteerd worden, bovendien is ons land het meest getroffen door de plaag van borstkanker in vergelijking met alle Europese landen.
30% van die kankers treffen vrouwen onder de 50 jaar.
Screening zou dus als prioriteit door de gezondheidszorg moeten behandeld worden.
Desondanks, heeft minister van Volksgezondheid, Maggie De Block besloten vanaf 1april 2018 de terugbetaling van de screening te beperken.
‐ Er zal geen terugbetaling meer bestaan voor vrouwen onder de 45 en over de 74 jaar, tenzij ze deel uitmaken van de zeer beperkte groep van vrouwen met een “uiterst verhoogd risico”.
‐ Binnen 2 jaar zal de screening uitsluitend tot een mammografie beperkt zijn, en de radiologen zullen aanvullende technieken niet meer mogen gebruiken (o.a. borstpalpatie, 3D mammografie, echografie, enz …) allemaal technieken die de opsporing van kankers aanzienlijk verbeteren.
‐ Indien dit systeem wordt aanvaard, betekent het niet alleen het uitsluiten van de helft van de vrouwen op basis van hun leeftijd, maar ook meer dan een kwart van de kankers overslaan door het gebruik van voorbijgestreefde en onvoldoende technieken.
Zet u in om uw tegenstand tegen die beslissing te betuigen!
Het gaat niet alleen over uw eigen gezondheid, maar ook die van uw moeder, van uw zuster, van uw vrouw, van uw dochters…

BREAKING NEWS :

La ministre fédérale de la Santé, Maggie De Block (Open Vld), a annoncé lundi soir la suspension de son arrêté royal controversé révisant les modalités de remboursement des mammographies qui devaient entrer en vigueur ce 1er avril! grâce à la pétition et la reprise de la nouvelle par les médias la décision est gelée mais ce n'est pas fini!
Minister van Volksgezondheid Maggie De Block (Open Vld) zet een maatregel die op 1 april zou ingaan rond de terugbetaling van mammografieën voor preventief borstkankeronderzoek, “on hold”
Dankzij de petitie en de herhaling van het nieuws door de media is het besluit bevroren maar het is nog niet gedaan!


‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐
Caroline Cannoot ‐ patiente à risque, fille de patiente
Isabelle de Ligne ‐ touchée par un cancer du sein à l’âge de 34 ans
Amel Djemail ‐ touchée par le cancer du sein à 32 ans#lessecretsdunevictoire #ByAmelEtIsa