En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
FOURRIERE DE LUCON: LA VILLE DE LUCON DOIT ASSUMER LES MASSACRES DE LA FOURRIERE

FOURRIERE DE LUCON: LA VILLE DE LUCON DOIT ASSUMER LES MASSACRES DE LA FOURRIERE

25,802 personnes ont signé. Allons jusqu'à   30,000
25,802 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Valérie L. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Valérie L.
a lancé une pétition à destination de
MONSIEUR LE PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE,
FONDATION BRIGITTE BARDOT,
MONSIEUR LE MAIRE DE LUCON
Nous, citoyens français et d'ailleurs, sommes une fois de plus alertés par le biais des réseaux sociaux des agissements de Mr Antoine Beaufour, employé à la fourrière de Luçon. Cet individu se livre à des massacres de chiens trouvés errants dans la ville de Luçon. Il les jette ensuite dans une benne. Les chiens sont soit tués par balle ou étranglés ou frappés. Certains de ces chiens appartiennent à des propriétaires et pourtant, ils n'échappent pas non plus à leur bourreau. Mr Beaufour massacre impunément des chiens qu'il trouve ou que la police lui amène sans respecter le délai ou le fait qu'ils appartiennent à quelqu'un. La MAIRIE DE LUCON doit prendre ses responsabilités au sujet de ces massacres d'animaux innocents qui subissent la folie meurtrière d'un assassin qui bafoue les lois. J'accuse la mairie de Luçon de cautionner ce massacre. En gardant le silence et en ne dénonçant pas, vous êtes complices de ces actes et laissez plein pouvoir à Monsieur Beaufour d'exercer toutes ces cruautés envers ces chiens qui, pour la plupart, ont une propriétaire. Faisons appliquer les lois, nous sommes en FRANCE ...