En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Non à un statut de
personne pour le fœtus

Non à un statut de personne pour le fœtus

18,446 personnes ont signé. Allons jusqu'à   20,000
18,446 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En vous inscrivant, vous exprimez votre accord pour recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et explique leur utilisation. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Centre d'Action Laïque DeMensNu B. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Centre d'Action Laïque DeMensNu B.
a lancé une pétition à destination de
Monsieur le Premier ministre,
Mesdames et Messieurs les ministres,
Mesdames et Messieurs les parlementaires
OUI à un accompagnement des femmes qui subissent une fausse-couche.
NON à un statut de personne pour le fœtus.
Préservons le droit à l’avortement en Belgique!

Une loi qui permet d’enregistrer un fœtus comme « enfant mort-né » à l’état civil est en préparation en commission de la Justice de la Chambre des représentants.

L’objectif annoncé est d’accompagner le « deuil » des personnes qui ont subi une fausse-couche. En réalité, le texte proposé n’offre rien de tel. Par contre, donner la personnalité civile au fœtus risque de remettre en cause la loi qui dépénalise partiellement l’avortement ; tout avortement au-delà du seuil toléré, pour raison médicale par exemple, pourra être considéré comme un homicide.

Ceci résulte clairement des documents produits pour informer le public et les responsables politiques sur les dangers que représente ce projet de loi (voir dossier sur http://www.laicite.be/page-libre/fin-prematuree-d-une-grossesse)

  • Si vous pensez qu’il faut à tout prix préserver le droit à l’avortement en Belgique
  • Si vous soutenez la liberté de choisir la façon de « faire son deuil » d’une fausse-couche sans en référer à une loi
  • Si vous estimez que les libertés individuelles priment les mesures idéologiques
  • Si vous considérez qu’il y a lieu de dépénaliser l’avortement

Signez aujourd’hui cette pétition.