En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Cette pétition est close
Monsieur le Président de la République Française: LA FRANCE NE DOIT PAS SOUTENIR LE NAZISME EN UKRAINE

Monsieur le Président de la République Française: LA FRANCE NE DOIT PAS SOUTENIR LE NAZISME EN UKRAINE

Cette pétition est close
1,436 personnes ont signé. Allons jusqu'à   200,000
1,436 soutiens

. Un groupe de citoyens f.
a lancé une pétition à destination de
Monsieur le Président de la République Française

LA FRANCE NE DOIT PAS SOUTENIR LE NAZISME EN UKRAINE

LE GOUVERNEMENT UKRAINIEN FAIT LA GUERRE CONTRE SON PROPRE PEUPLE !

A l'heure où nous écrivons ces lignes, nous apprenons que 20 personnes ont été tuées aujourd'hui à Marioupol, dans l'est du pays, selon toute vraisemblance par des groupes paramilitaires néo-nazis sur lesquels le gouvernement ukrainien appuie son pouvoir.

Par conséquent, nous, citoyens français, demandons que la France cesse toute collaboration avec le gouvernement putschiste de Kiev. Ce gouvernement a pris le pouvoir par la force en lieu et place du président démocratiquement élu Viktor Ianoukovitch actuellement en exil; il est constitué à 30% par des néo-nazis, et dans le conflit qui l’oppose à une partie de la population ukrainienne, il a déjà fait près de 200 victimes, dont certaines dans des conditions atroces (38 personnes brûlées vives le vendredi 2 mai dans la ville d'Odessa). Nous demandons à nos représentants d’agir dans le dossier ukrainien dans le respect du droit international et avec le souci de faire respecter le droit des peuples à l’autodétermination, comme ce fut le cas en ex-Yougoslavie.

Nous demandons à nos représentants d’agir avec le souci de protéger les populations civiles des violences et de la barbarie, et de cesser par conséquent leur soutien et leur collaboration militaire avec le gouvernement autoproclamé de Kiev qui mène actuellement une campagne militaire punitive contre une partie de sa population.

Nous pensons que la diplomatie française et le gouvernement ont pour mission d’oeuvrer à la recherche d’une solution pacifique et négociée par les différents acteurs du conflit dans le cadre du droit international et qu’ils doivent promouvoir, par tous les moyens dont ils disposent, la reconstruction d’une légitimité démocratique en Ukraine.

CHAQUE MINUTE COMPTE ! DES VIES HUMAINES SONT EN JEU !