En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Cette pétition est close
Monsieur le Procureur de la République.: Nous voulons savoir où sont passés les chats disparus de la Clinique.

Monsieur le Procureur de la République.: Nous voulons savoir où sont passés les chats disparus de la Clinique.

Cette pétition est close
386 personnes ont signé. Allons jusqu'à   500
386 soutiens

Maria Da S.
a lancé une pétition à destination de
Monsieur le Procureur de la République.



Pour les chats disparus de la Clinique ... à St Clément de Rivière dans l'Hérault. Contactez la Mairie, remplissez le formulaire de contact et dîtes votre indignation. N'oublions pas que la Mairie subventionne la gestion des populations félines errantes sur le territoire communal, pour aider au contrôle des naissances des "chats libres" par le biais des stérilisations, l'argent de nos impôts.. Nous avons oeuvré pour les stérilisations, avec l'accord de ce Monsieur, responsable de la Clinique. J'ai même eu des dons pour aider aux chats des rues et comme St Clément de Rivière ne dépend pas de la Mairie de Montpellier, le CPF34 n'intervient pas. J'ai donc payé avec les dons certaines stérilisations et soins. Une minette qui avait une tumeur a été avortée et soignée. Celle-ci a eu de la chance, elle a pu être adoptée. Nous avons offert de notre temps, de notre argent pour que ces chats soient stérilisés et identifiés. J'ai créé cette pétition que j'enverrais au Procureur de la République avec dépot de plainte, car ces chats sont protégés par la loi du 6/01/1999. Ils devront répondre à nos interrogations et nous dire ce que sont devenus ces chats. Le responsable, m'a interpellé dans la Clinique et m'a "invité" à rencontrer le Directeur qui m'accuse de violation de propriété privée. MOI, je les accuse d'avoir trappé des chats" j'ai vu les trappes", puisque j'avais autorisation antérieur de venir à ma guise dans la Clinique. Je les accuse de non respect de la loi qui protège les chats identifiés et stérilisés. Je les accuse de cruauté, Ills nous ont autorisé à stériliser à nos frais. Une assos a donné de son temps et de son argent. J'ai donné de mon temps, de mon argent, et de votre argent. . Je me suis déplacée dès que l'on m'a prévenu pour les chats. J'ai appelé la Mairie, les fourrières, celle de Béziers avec qui Saint Clément de Rivière a signé une convention, la police municipal au 07 67 84 28 12 qui m'a dit ne pas être au courant. N'oublions pas que les chats sont gazés dans les fourrières. C'est une honte, on travaille bénévolement pourquoi??? Pour qu'ils les fassent disparaître comme ça. Où sont les chats??? Répondez nous... Je vais rédiger une lettre manuscrite au Procureur de la République avec dépôt de plainte pour non respect de la loi du 6/01/1999. Nous demandons également le remboursement de nos frais de stérilisations et identifications.