En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Mr Bertrand GAUME préfet de Corrèze: Autorisez la SPA de Brive à sauver les chiens de Sioniac

Mr Bertrand GAUME préfet de Corrèze: Autorisez la SPA de Brive à sauver les chiens de Sioniac

1,231 personnes ont signé. Allons jusqu'à   2,000
1,231 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Muse L. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Muse L.
a lancé une pétition à destination de
Mr Bertrand GAUME préfet de Corrèze
En Mai 2016, une saisie d'animaux a eu lieu à Sioniac (19) au domicile d'un couple d'octogénaires qui possédaient près d'une trentaine de chiens, (ainsi que nombres d'animaux divers et variés: chats, vaches, chèvres, poules...) vivant dans des conditions atroces: certains étaient enfermés dans des clapiers à lapin et ne pouvaient même pas marcher, d'autres étaient par 5 dans des carcasses de voitures, tous pataugeant dans leurs excréments.13 chiens et 2 chats ont alors été recueillis au refuge de Brive‐la‐Gaillarde (19) et sont en cours de socialisation, à l'adoption ou déjà adoptés. Malheureusement, au moins une bonne dizaine de chiens (et autres) sont restés sur place, et lorsque les enquêteurs de la SPA sont revenus pour les récupérer, les propriétaires les avaient déplacés après avoir appris l'imminence d'une seconde saisie. Début Novembre, le verdict est tombé: les animaux saisis appartiennent désormais à la SPA, mais leurs propriétaires ne seront pas poursuivis au vu de leur âge et de leur absence de casier (plus quelques amitiés bien placées, incluant le maire de Sionac qui était au courant de la situation depuis plus d'un an et le vétérinaire de Beaulieu‐sur‐Dordogne qui a fourni des certificats de bonne santé pour les chiens malgré leur état scandaleux).
La SPA ne peut rien faire pour les chiens restants... Mais peut‐être que nous, qui trouvons cette situation inadmissible, pouvons tenter d’attirer l'attention du préfet de Corrèze pour qu'il accorde à la SPA de Brive le droit de venir secourir ces pauvres bêtes... Faisons entendre nos voix pour ceux qui ne peuvent pas parler! Ne laissons pas ces personnes continuer de maltraiter des animaux en toute impunité!
Aidons‐les à sortir de ce cauchemar et à découvrir la vraie vie, à l'instar de leurs compagnons d'infortune qui ont déjà été sauvés et qui découvrent actuellement ‐au refuge ou en famille‐ que les humains peuvent être synonymes d'amour et de tendresse...
Article complet:
http://web.gtom.eu/muse/index.php?article1/chiens-sioniac-fin-du-cauchemar