En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Non à l'arrestation et à l'expulsion des étudiants étrangers en Guyane !

Non à l'arrestation et à l'expulsion des étudiants étrangers en Guyane !

703 personnes ont signé. Allons jusqu'à   750
703 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Marco et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Marco
a lancé une pétition à destination de
Préfecture de Guyane
En Guyane française, territoire qui a pourtant besoin de jeunes formés et diplomés, des étudiants étrangers sont régulièrement arrêtés par la Police aux Frontières aux abords de l'Université de Guyane et enfermés au Centre de Rétention Administrative en vue de leur expulsion (dans la plupart des cas, vers Haïti, pays qui subit actuellement une grave crise socio-politique et vers lequel d'autres nations comme le Canada ont décidé de stopper provisoirement les expulsions). Steverson Durosier, Junior Castor et d'autres de leurs camarades sont actuellement emprisonnés à cause de leur nationalité (certains depuis plus de trente jours !!) et pour avoir eu le courage de prendre le chemin de l'université où ils sont inscrits de façon tout à fait réglementaire. Leurs conditions de détention sont inaceptables, comme le prouve ce témoignage poignant de l'un d'entre eux : "Nous sommes traités comme des choses. Parfois, quand on pleure ou on crie trop, on est punis. Moi on m'a refusé d'aller me brosser les dents ; quand je demandais ils me regardaient et ils rigolaient. C'est peut-être pas grand chose mais c'est très humiliant, en tant que Haïtien, j'ai l'impression de revivre une forme d'esclavage..."Aidez-nous à demander à la Préfecture de Guyane la suspension des arrestations et des expulsions d'étudiants étrangers en Guyane, ainsi que la libération immédiate de ceux qui sont actuellement détenus au C.R.A.