En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Président de la République Française et Michel Forst rapporteur de l'ONU: sauvez le peuple Guarani-Kaiowa et sauvez la forêt amazonienne

Président de la République Française et Michel Forst rapporteur de l'ONU: sauvez le peuple Guarani-Kaiowa et sauvez la forêt amazonienne

68 personnes ont signé. Allons jusqu'à   1,000
68 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par MOULY et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
MOULY
a lancé une pétition à destination de
Président de la République Française et Michel Forst rapporteur de l'ONU

2 chefs indiens du peuple Guarani-Kaiowa sont venus en France afin de prévenir et d'alerter du génocide qu'endure ce peuple. Ils ont été reçus par le président français lors du sommet des consciences qui a eu lieu à Paris le 21/07/2015, puis à l'assemblée nationale le 22/07 et enfin à l'ONU. Le peuple Guarani-Kaiowa est, en effet, un des peuples les plus martyrisés au Monde. Des grands propriétaires terriens du Brésil les expulsent de leur terre afin de pouvoir déforester la forêt amazonienne et planter de la canne à sucre, pour fabriquer du bioéthanol! Ce peuple est non seulement exterminé mais, en plus, la diminution de son habitat naturel ne lui permet plus d'être auto-suffisant : cette année, plusieurs enfants sont déjà morts de malnutrition! Seule une démarcation de leur terre pourrait les protéger. Le décret permettant cette démarcation dort depuis plusieurs années sur le bureau de la présidente du Brésil. Faisons pression auprès du président F. Hollande afin que la France fasse pression sur le Brésil!

 Par ailleurs, depuis le début de leur voyage, un membre de leur famille de 24 ans a déjà été tué.  Parler des Guarani-Kaiowá c'est refuser qu'ils continuent à mourir en silence!

Ce peuple lutte pour sa survie mais aussi pour la survie de l'Amazonie et donc de notre planète!

Dîtes non à leur extermination et demandez à la France et à l'ONU de les soutenir!