En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK

La fin de l'opacité pour EDF

À M. Jean-Bernard Lévy, PDG d'EDF:

Nous, citoyens qui savons que l'argent public permet d'assurer la santé et la sécurité de ceux que nous aimons, exigeons que vous soyez transparents sur vos activités à l’étranger en publiant la liste de vos filiales et placements. Nous vous exhortons à arrêter au plus vite ces placements douteux et à payer vos impôts comme nous tous.

Déjà membre d’Avaaz?
Indiquez votre adresse e-mail et cliquez sur "Envoyer".
Première visite? Merci de remplir le formulaire ci-dessous.
En vous inscrivant, vous exprimez votre accord pour recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et explique leur utilisation. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Derniers signataires

En soutien à la campagne d’Avaaz, l’économiste Thomas Piketty dénonce: “Les paradis fiscaux sont une menace pour la démocratie et pour les valeurs de solidarité sur lesquelles se fonde notre contrat social. Que des entreprises publiques comme EDF en soient accusées est un signal supplémentaire que toutes les limites ont été franchies. Après LuxLeaks, SwissLeaks, EDFLeaks, il ne suffit plus de s'excuser: le gouvernement français doit remettre en cause la règle de l'unanimité qui sévit à Bruxelles, et qui empêche toute politique européenne de justice fiscale et de progrès social”. Signez et relayez la campagne autour de vous. Atteignons 150000 signatures pour pousser EDF et les autres entreprises à payer leurs impôts, comme nous!

Alors que le monde découvre que la banque HSBC a agi en toute connivence avec des milliers de nantis du monde pour dissimuler leur argent, un reportage de France 2 vient de révéler que, chez nous, EDF aurait évité des millions d'euros d'impôt chaque année.

La fraude fiscale est un phénomène très répandu... et terriblement coûteux. Le manque à gagner pour l'État français serait de 60 à 80 milliards d'euros chaque année. Mais le vent souffle dans une nouvelle direction.

Total a annoncé la fermeture de toutes ses filiales dans les paradis fiscaux. Et notre ministre des Finances exhorte EDF à se montrer transparent. Aujourd'hui, une vague de pression publique et médiatique sans précédent peut aider à mettre un terme à ces arrangements indignes.

Si nous sommes 150 000 à interpeler le PDG d'EDF, Jean-Bernard Lévy, il ne pourra ignorer notre appel. Signez maintenant pour qu’il se débarrasse de tous ses placements opaques, et répandez la nouvelle: Total, HSBC, EDF… si nous remportons cette bataille, l'effet domino ne s'arrêtera pas là.

Parlez-en à vos amis!

Postez le lien de cette campagne sur un tchat ou sur Skype: