En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK

ONU: zone d'exclusion aérienne en Libye

Entrez votre numéro de téléphone si vous souhaitez être contacté(e) par téléphone ou par SMS.
En vous inscrivant, vous exprimez votre accord pour recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et explique leur utilisation. Vous pouvez vous désinscrire à toute moment.

Mise à jour (18 Mars): En réponse à la résolution des Nations Unies, le ministre des Affaires Etrangères de Kadhafi a annoncé aujourd'hui un "cessez-le-feu immédiat et l'arrêt des opérations militaires." Si cela ce traduit effectivement par un arrêt des attaques, c'est une très bonne nouvelle. Avaaz va continuer à suivre la situation avec la plus grande attention et agir pour le bien du peuple libyen.

Mise à jour (17 Mars): Les membres du Conseil de Sécurité se sont mis d'accord pour mettre en oeuvre toutes les mesures nécessaires, y compris une zone d'exclusion aérienne, pour protéger le peuple libyen des attaques! Ensemble, nous avons inondé le Conseil de Sécurité de plus d'1,1 million d'appels à l'action. Le peuple libyen demandait ce soutien et nous espérons qu'il mettra un terme à la violence et donnera à la Libye une chance de sortir de la tyrannie.

Publié le 15 mars 2011:

La Ligue Arabe vient de proposer officiellement au Conseil de Sécurité de l'ONU une résolution pour établir une zone d'exclusion aérienne au-dessus de la Libye. Ville après ville, les forces de Kadhafi écrasent la rébellion et un châtiment brutal attend les Libyens ayant osé défier le régime. Si nous ne persuadons pas l'ONU d'agir, nous pourrions assister à un bain de sang. 

Les citoyens libyens se demandent si le monde les a abandonnés. Le mouvement Avaaz est profondément attaché à la non-violence, mais le soutien à une zone de d'exclusion aérienne pour maintenir au sol les hélicoptères de combat de Kadhafi constitue un cas où une action militaire appuyée par l'ONU semble nécessaire. Les sondages auprès de nos membres montrent que 86% d'entre nous approuvent la mise en place d'une zone d'exclusion aérienne. Alors que s'approche le vote décisif de l'ONU, c'est le moment ou jamais de faire résonner l'appel le plus puissant possible. 

Nous avons acclamé le moment où le peuple libyen s'est soulevé, et nous ne pouvons pas, nous ne devons pas ignorer l'appel à l'aide qu'il nous lance alors qu'il traverse l'heure la plus sombre. Même si vous en avez déjà envoyé un précédemment, cliquez pour envoyer un message au Conseil de Sécurité de l'ONU:

Parlez-en à vos amis!

Postez le lien de cette campagne sur un tchat ou sur Skype: