Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

«NON» au projet d'Agrégats Lefebvre

«NON» au projet d'Agrégats Lefebvre
  
  

 


Pourquoi c'est important

Depuis 2012, le projet de carrière de pierre Agrégats Lefebvre met en jeu la tranquillité de Mercier. En fait, la sablière Agrégats Lefebvre souhaite devenir une carrière de pierre. La transformation de sablière à carrière de pierre implique de lourdes conséquences.

Ce type d'exploitation implique de procéder :
1) Au dynamitage du roc
2) À l'assèchement de celui-ci par l'abaissement de la nappe phréatique.

LE DYNAMITAGE

Le dynamitage risque d'avoir une incidence directe sur la qualité de vie des résidants de la région: le bruit, la poussière et les vibrations en sont des exemples. À long terme, le dynamitage pourrait entrainer une perte de valeur des propriétés ou des terres du secteur et ainsi nuire à l'image de Mercier.

L'ABAISSEMENT DE LE NAPPE PHRÉATIQUE

Pour extraire la pierre, l'eau sera pompée 24h/24 pour descendre la nappe phréatique ce qui représente des milliers de gallons d'eau pompés. Cette eau est essentielle aux producteurs maraîchers. Le pompage massif d'eau affectera l'irrigation des champs des agriculteurs. Le projet de carrière d'Agrégats Lefebvre pourrait donc compromettre les cultures maraîchères de Mercier. Puisque la nappe phréatique sera abaissée, les puits artésiens des résidants du secteur pourraient être hors d'usage. La ville devra donc prolonger l'aqueduc municipal. À qui reviendra la facture ?

LE LOURD HÉRITAGE ENVIRONNEMENTAL

Un autre problème inquiète davantage les citoyens. Rappelons-nous qu’en 1960 jusqu’en 1980 des déversements de déchets liquides dans les anciennes lagunes de Mercier ont contaminés le sol et les eaux souterraines. Cette catastrophe écologique est l’une des pires survenues en Amérique du nord. Il est impossible de prévoir les impacts qu’aura le projet de carrière de pierre sur la contamination actuelle. Les lagunes de Mercier se trouvent à proximité de la carrière Agrégats Lefebvre. Seulement deux km les séparent. Le dynamitage du roc pourrait entrainer un déplacement de la contamination présente dans le roc et la nappe phréatique. Sommes-nous prêts à prendre de tels risques?

Il reste présentement deux grandes étapes restent à franchir par la compagnie Agrégats Lefebvre pour avoir la possibilité d’exploiter la carrière de pierre. La première étape consiste a avoir l’approbation de la Commission des protections des terres agricoles du Québec . La deuxième étape est l’obtention des permis nécessaires à l'exploitation fournis par le Ministère de l’Environnement du Québec.


Ensemble nous pouvons bloquer ce processus !
Disons «NON» au projet de carrière de pierre d’Agrégats Lefebvre et ensemble signons la pétition numérique.

Pour continuer à vivre au coeur d’un grand jardin.

Vidéo:

https://www.youtube.com/watch?v=NmfcWBYkgYk


Publiée Octobre 11, 2014
Signalez cette page comme inappropriée
Cliquer pour copier: