En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

STOP AUX ABUS DES PLACEMENTS IMMOBILIERS DEFISCALISES !

Cette pétition doit être validée par la Communauté Avaaz avant publication
STOP AUX ABUS DES PLACEMENTS IMMOBILIERS DEFISCALISES !
  
  

 


Pourquoi c'est important

APPEL A L’ETAT ET AU LEGISLATEUR POUR METTRE UN TERME AU BOURBIER FINANCIER SUBI PAR LES VICTIMES DES PLACEMENTS IMMOBILIERS DEFISCALISES

Duflot-Pinel, Censi-Bouvard, Malraux… L’Etat promeut avec insistance de nombreux placements immobiliers défiscalisants, censés améliorer la retraite des Français, le jour venu.
Si la réduction d’impôt et le remboursement de la TVA lors de l’acquisition du bien sont attractifs et bien réels, ces montages s’avèrent pourtant de véritables pièges en l’état de la législation.

IL FAUT QUE L’ETAT ET LE LEGISLATEUR INTERVIENNENT POUR LIMITER LES ABUS DES
GESTIONNAIRES, PROTEGER LES PROPRIETAIRES ET EVITER DE NOUVELLES VICTIMES.

IL FAUT QUE DE NOUVELLES DISPOSITIONS LEGISLATIVES
BLOQUENT LES PIEGES MIS EN PLACE PAR LES PROMOTEURS ET LES GESTIONNAIRES :

I. Les produits sont vendus au-dessus du prix du
marché ! Les acquéreurs s’endettent pour des biens « dopés »,
qu’ils ne pourront pas revendre ou qui sont situés dans des secteurs où la demande locative est faible.

II. Les gestionnaires ne paient pas leurs loyers ou
très en retard, en toute impunité ! Les propriétaires ne peuvent alors plus faire face à leurs échéances de crédit !

III. A la fin du bail, voire en cours de bail, les
gestionnaires imposent aux propriétaires des baisses de loyer ainsi que des travaux à des coûts excessifs en menaçant de partir ou de se placer en liquidation judiciaire s’ils refusent.

IV. En cas de congé donné par le propriétaire, les
gestionnaires appliquent une indemnité d’éviction dont le montant représente 2 à 3 années de chiffre d’affaires du bien considéré !

En 2011, la DGCCRF a ouvert une enquête sur les placements immobiliers défiscalisants mais 3 ans plus tard, rien n’a été fait.

Nous ne voulons pas une nouvelle « Affaire APOLLONIA » qui a ravagé un millier de familles en les surendettant alors qu’elles pensaient préparer leurs retraites avec un placement immobilier défiscalisé.

ECRIVEZ À VOS DEPUTES ET SIGNEZ CETTE
PETITION
pour demander à l’Etat et aux parlementaires de se saisir en urgence du problème.


Publiée Décembre 5, 2015
Signalez cette page comme inappropriée
Cliquer pour copier: