En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

Au Collège Communal d'Ottignies-Louvain-la-Neuve: Mieux maîtriser la densification et l'urbanisation de Ottignies-LLN !

Cette pétition est close
Au Collège Communal d'Ottignies-Louvain-la-Neuve: Mieux maîtriser la densification et l'urbanisation de Ottignies-LLN !
  
  

 


Pourquoi c'est important

Merci de Signer avant le 28/6 fin d'enquète publique !
La plupart ne sont pas du tout au courant de l'enquête publique en cours!!!....
Il faut de toute urgence prendre position.... c'est notre seul moyen de réaction....

Réactions à la nouvelle enquête publique relative aux modifications
souhaitées par le Collège au Schéma de structure communal et au Règlement
communal d’urbanisme :
L’enquête publique précédente a eu lieu entre le 19/10/2015 et le 30/11/15. Nous avons appris que
262 réclamations ont été faites.
Ces documents sont à nouveau à l’enquête jusqu’au 28 juin 2016 au plus tard. Une seule réunion d’information a été fixée au 16/06/16 pour laquelle une publicité insuffisante a
été faite. Les signataires s’étonnent que les réclamants à la 1ère enquête n’aient pas reçu un courrier
personnalisé les informant de la remise à l’enquête publique.
A la lecture desdits documents mis à la nouvelle enquête nous constatons :
1)Que le diagnostic pris en compte pour proposer des modifications date toujours de 2010 ce qui est
totalement dépassé et inadmissible ;
2) Qu’aucune communication n’est faite sur le contenu des réclamations citoyennes ni sur celles qui
ont été prises en compte ou pas.
3) Que rien n’a été proposé en matière de mobilité et d’inondations :
a) ALORS QUE le plan de mobilité date de 2003 et qu'il n'est en cours de révision que pour LLN ;
b) ALORS QUE le Collège transforme des quartiers périphériques en zone de centre ville (ex : zone
domaine Balzat) et souhaite transformer la zone du parking du Douaire et le terrain des Bétons
Lemaire en zone d’habitat, sans oublier les projets de densification pour Benelmat pour ne citer que
ces dossiers ;
Nous demandons au Collège AVEC INSISTANCE de revoir le plan de mobilité pour l’ensemble de la
commune avant la délivrance de nouveaux gros projets immobiliers (tout projet de plus de 10
logements) ;
4) Que le but des modifications souhaitées par le Collège est la densification :
Nous demandons au Collège de maîtriser la densité du bâti sur tout le territoire en ce compris la
vallée de la Dyle en indiquant clairement pour cette zone une densité maximale autorisée. Cette
densité doit maintenir le caractère de « Ville à la Campagne » sur tout le territoire de la commune et
pas seulement à Rofessart et à Céroux.
5) Qu’au niveau des aires de renouvellement urbain, il n’y a pas assez de contraintes au niveau du
bâti et de la mobilité : le RCU doit fixer des règles claires et contraignantes et les solutions de
mobilité doivent être développées avant toute construction.


Publiée Juin 20, 2016
Signalez cette page comme inappropriée
Cliquer pour copier: