Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

Montréal: l'ancien fort Lorette doit être un site patrimonial public !

Montréal: l'ancien fort Lorette doit être un site patrimonial public !
  
  

 


Pourquoi c'est important

Le 30 mars 2017, le terrain correspondant au 12 375, rue du Fort‐Lorette a été vendu à un promoteur immobilier. Voisin de l’église de la Visitation et situé en bordure de la rivière des Prairies, on trouve sur ce terrain un bâtiment de deux étages construit par les Sœurs de Miséricorde.

Bref rappel historique

L’endroit aurait été fréquenté par les Amérindiens il y a entre 3 000 et 4 500 ans. La fréquentation de ce lieu de portage et de pêche se maintient jusqu’au début du XVIIe siècle; les missionnaires français empruntent encore cette route pour se rendre en Outaouais. En 1696, les Sulpiciens choisissent l’endroit pour y déménager leur mission d’évangélisation du fort de la Montagne et y érigent le fort Lorette.

En 1853, le curé Jacques‐Janvier Vinet fait construire sur le terrain du 12 375 une vaste résidence, nommée maison Saint‐Janvier. Monseigneur Bourget y passe les derniers moments de sa vie sous les soins des Sœurs de la Providence. À partir de 1903, on offre la maison aux Sœurs de Miséricorde comme annexe à la crèche du centre‐ville dont la population déborde. L’œuvre des religieuses est rapidement surpeuplée. Elles font donc ériger la crèche Saint‐Paul, attenante à la maison Saint‐Janvier, en 1912. Les deux bâtiments sont démolis respectivement en 1955 et en 1970. La seule composante restante du complexe de la crèche Saint‐Paul est le bâtiment de deux étages se trouvant sur le terrain.

Ainsi,

Considérant que 2017 est l’année des célébrations du 375e anniversaire de fondation de Montréal;

Considérant que 2017 est l’année du 150e anniversaire de la confédération canadienne;

Considérant que le terrain du 12 375, rue du Fort Lorette est compris dans l'aire de protection provinciale de l'église de la Visitation et que toute modification sur celui‐ci doit être approuvé par le M. Luc Fortin, Ministre de la Culture et des Communications du Québec;

Considérant le fort potentiel archéologique du site;

Considérant le legs important des communautés religieuses, ici des Sœurs de Miséricorde;

Considérant la présence autochtone sur le site tout au long de son histoire;

Considérant l’importance historique du lieu pour l’ensemble des Montréalais, des Québécois et des Canadiens;

Considérant que des démarches sont en cours pour désigner le Sault‐au‐Récollet comme lieu historique national du Canada;

Considérant que le terrain du 12 375, rue du Fort Lorette, est situé sur le bord de la rivière des Prairies et présente un fort potentiel pour augmenter l’accès aux berges des Montréalais dans le cadre du Plan de l’eau : Montréal au fil de l’eau;

Considérant que le terrain du 12 375, rue du Fort Lorette présente un fort potentiel comme espace vert, conformément aux efforts des différents paliers de gouvernement en matière de développement durable (Montréal durable 2016‐2020 de la Ville de Montréal (Actions 4 et 10); Plan d’action de développement durable 2015‐2020 du Ministère de la Culture et des Communications (Action 7);

Je, soussigné, demande que le terrain du 12 375, rue du fort Lorette intègre le domaine public.

Publiée Mai 1, 2017
Signalez cette page comme inappropriée
Cliquer pour copier: