Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

France Télévision: POUR UNE INFORMATION CONTRASTEE SUR LA CATALOGNE

France Télévision: POUR UNE INFORMATION CONTRASTEE SUR LA CATALOGNE
  
  

 


Pourquoi c'est important

POUR UNE INFORMATION CONTRASTEE SUR LA CATALOGNE

Lundi 28 septembre, l'émission "C'est dans l'air" sur F5 était consacrée à la Catalogne et intitulée:
"Risque catalan et contagion indépendantiste"

La lecture du titre de l'émission était de mauvais augure, mais la réalité a dépassé toutes nos craintes. Quelle que soit l'opinion que l'on ait sur le bien fondé de la revendication catalane, il est choquant de voir un plateau organisé à charge, avec analyse et commentaires tous orientés de façon caricaturale, mais il est surtout navrant d'entendre de prétendus "spécialistes" manifester en cours d'émission une connaissance très maigre et très idéologique d'une réalité complexe et en pleine mutation, celle de la Catalogne actuelle.

Nous sommes habitués aux commentaires souvent partiaux des correspondants français à Madrid, qui ont comme seule référence les médias et la vision de la capitale espagnole sans une connaissance directe de la Catalogne et sans consultation des acteurs de la victoire indépendantiste. (Rappelons que la presse espagnole est placée dans un classement international comme la moins crédible d'Europe et l'avant-dernière du monde). Ce phénomène s'est répété dans une émission qui nous a servi tous les poncifs, tous les arguments officiels, et même tous les mensonges de la propagande officielle du gouvernement espagnol.

A titre d'exemple, l'émission s'est appuyée sur des rengaines aussi dépassées que: "ce sont des riches qui ne veulent pas payer pour les pauvres" ou "les Catalans ont profité du fait que l'éducation est une compétence de leur gouvernement pour bourrer le crâne des enfants" ou "c'est une bourgeoisie qui s'est toujours sentie supérieure" ou "on voit arriver les grands désastres de l'histoire européenne"... Chacune de ces affirmations, parmi d'autres, mériterait un éclairage chiffré et contradictoire qui les ridiculiserait .

Mais là ou la limite de la décence a été franchie c'est avec l'affirmation "il y a une composante raciste chez les Catalans". Sic,et sans contradiction possible. Voilà un peuple qui a une composante raciste mais qui curieusement n'a aucun parti semblable au Front National! (il y a bien eu une tentative d'extrême droite "Plataforma per Catalunya" qui a disparu en quelques mois) Voilà comment on caricature un mouvement et un peuple qui se veut transversal, inclusif et pluriculturel. Et voilà un "spécialiste" qui fonde son affirmation sur deux éléments absurdes: une phrase (contestable si vérifiée) de l'épouse de l'ancien président Pujol( il y a 25 ans!) et attention! le fait que le Partido Popular (droite espagnoliste anti-catalane) ait pris comme tête de liste en Catalogne le plus raciste de ses cadres!

Mention spéciale à l'animateur Y. Calvi, qui a présenté avec ironie moqueuse l'ensemble de son émission, les résultats des élections en Catalogne et le succès des indépendantistes.

Cette émission a profondément choqué des milliers de Catalans dans la région de Perpignan: Pourquoi la rédaction n'a-t-elle pas cru bon d'inviter un acteur direct ou un témoin présentant les arguments de ceux qui sont aujourd'hui majoritaires en Catalogne? Pourquoi le service public d'une France qui se pose en étendard de la liberté et des droits de l'homme maltraite-t-il ainsi un peuple qui lutte démocratiquement et pacifiquement pour sa liberté.

Le débat n'a pas eu lieu. L'information non plus. Un manque total d'objectivité et d'honnêteté intellectuelle pour une émission réputée et appréciée. Le mal est fait, mais nous attendons des explications et, bien sûr, une émission sérieuse qui explique la réalité de la Catalogne d'aujourd'hui.

www.federacio.cat
www.catalunyanord.cat

Publiée Octobre 1, 2015
Signalez cette page comme inappropriée
Cliquer pour copier: