En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

Le Manifeste des 3,5 Milliards

Cette pétition doit être validée par la Communauté Avaaz avant publication
Le Manifeste des 3,5 Milliards
  
  

 


Pourquoi c'est important

"J'appelle toutes les femmes, les belles, les moches, les bombes, mon amoureuse, les élégantes, les gouines, les chanteuses, les chaudes, les reines, ma mère, ma fille, les grandes, les petites, les humiliées, les battues, Diam's, les écolos, les intellos, les soumises, les naines, mes tantes, mes cousines, les cadres sup, les dépressives, mes amies, les instits, les prostituées, les nobles, les femmes libérées, Christine Boutin, les alcolos, les jouisseuses, les femmes politiques, les emmerdeuses, les rayonnantes, les stars, les cocues, les grosses, les minces, Marine Lepen, les pimbêches, les précieuses, les échangistes, les rêveuses, ma sœur, les religieuses, les artistes, les voilées, mes collègues de boulot, les timides, les grand-mères, les arrière-grand-mères, les séductrices, mes voisines, les soumises, les radieuses, les audacieuses… Et je vous invite toutes à jouir totalement et librement au minimum autant que l'homme n'a la liberté de le faire de nos jours.

Ce droit humain et naturel inaliénable est aujourd'hui encore trop souvent bafoué de par le monde. Première étape pour que les 3.5 milliards de Femmes soit enfin considérées comme des Etres Humains à part entière sur toute la surface de la Terre.

Jouissez de toutes les façons Mesdames Vous êtes Belles."


Parce que les Femmes sont avant tout des Etres Humains mais que 5.000 ans d’histoire ont continuellement relégué cette moitié de l’Humanité loin derrière au second rang. Tous ces siècles pendant lesquels la Femme n’a cessé d’être moins qu’un Etre Humain. Ne dit-on pas les Droits de l’Homme ? Pourquoi avoir fait l’économie de 3 mots supplémentaires ? Une conjonction de coordination, un déterminant et puis le mot Femme. C’est justement ce dernier qui posa problème.

Puisant au plus profond de moi, je peux comprendre cette réaction défensive à votre égard. Ceci dit, aujourd’hui cela éveille en moi une béatitude sans fin pour vous, Femmes. Fasciné que je suis par votre audace et votre courage, vos perceptions subtiles et votre sens du détail, la volupté et délicatesse de votre enveloppe, cette puissante fragilité qui émane de votre vitalité…Vous toutes produisez cela et depuis toujours. Par conséquent, ce monde social, gouverné et façonné par le Mâle, n’est depuis toujours hostile à la Femme plus par ce que sa nature profonde génère que par ce qu’Elle est. Femmes, vous faites peur aux hommes. De la même façon que les premières cités ont érigé des barricades, craignant les hordes de barbares, les Japonais des immeubles antisismiques par craintes de séismes, les anciens hommes ont façonné ce monde prenant bien soin de confiner la féminité de la race humaine : « Couvrez ce sein, que je ne saurais voir. Par de pareils objets les âmes sont blessées ». Toutes ces années durant, la nature et les comportements de la Femme ont été assignés à résidence, conscrits de toutes les manières (hystérie : qui désigne une maladie névrotique – et dire que ce mot a été inventé à partir du mot utérus), concédant quelques largesses bien exceptionnelles et pour le seul intérêt de l’homme.

Jouir au Féminin c’est avant tout redevenir un Etre Humain à part entière. Membre incontournable de cette grande famille des hominidés, la Femme doit POUVOIR jouir de cette appartenance. Tous les bonheurs, tous les plaisirs que l’homme s’octroie en qualité d’être humain, et bien vous y avez droit Mesdames ! Le Canard vole car il est fait partie des palmipèdes anatidés. Membre de cette même famille, la Canne – sans se poser de question – jouit de ce même privilège aérien. Vous, Femelles humaines, devez pouvoir jouir de tous les privilèges que la Nature a offerts à l’homo sapiens sapiens. Jouissez ! Les Codes Civils, les religions, les traditions, la suprématie de la force et du cerveau reptilien ont mené la Femme à douter au plus profond d’Elle-même de son droit tout naturel à ces privilèges : le droit de disposer de soi, de son corps, faire ses choix librement et individuellement, éprouver du plaisir… être libre.

Après, tout comme la Canne qui cancane différemment du canard, je vous invite à profiter à fond de votre humanité, mais à votre façon.

Libérez-vous ! Jouissez au Féminin !


Publiée Juin 9, 2015
Signalez cette page comme inappropriée
Cliquer pour copier: