Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

Algues sargasses : Déclarez l'état de catastrophe naturelle !

Algues sargasses : Déclarez l'état de catastrophe naturelle !
  
  

 


Pourquoi c'est important

Avec son triste record de durée d'invasion des sargasses, Capesterre de Marie-Galante, grande dépendance de la Guadeloupe, département français, réclame son droit à l'état de catastrophe naturelle. En 10 ans, 2 séismes et maintenant les sargasses sans l'obtenir, c'est trop ! La population n'en peut plus, les sociaux professionnels non plus ! Nous sommes en situation de non assistance à personnes en danger tant au niveau sanitaire qu'au niveau économique. Ville morte depuis 2 ans, les entreprises sont à bout de souffle (pêche, commerces, professions médicales, hôtels et restaurants), les riverains sont abandonnés et l'exode rural connaît un pic inédit. Il est impossible de continuer sans le remboursement de nos assurances que nous payons très cher pour RIEN puisque sans l'état de catastrophe naturelle le remboursement de nos pertes, que ce soit pour les matériels endommagés ou les pertes d'exploitation qui s'accumulent, n'a pas lieu. Nous ne pouvons plus tenir. Comment attendre la mise en place d'une solution pérenne contre les algues sargasses sans soutien après 24 mois d'invasion, dont 14 d'alertes et d'appels à l'aide à l'état par le Maire de Capesterre-de-Marie-Galante et le médecin. Aujourd'hui nous sommes tous mobilisés sauf les pouvoirs publics, nous manifestons et nous réunissons régulièrement pour être entendus et tout est relayé par les médias locaux et les réseaux sociaux. Nous refusons d'être les laissés pour compte quand plus de 460 communes ont déjà obtenu l'état de catastrophe naturelle depuis décembre 2014 et parfois même les mêmes plusieurs fois de suite. Il faut que l'état nous explique cet oubli récurrent et fasse son devoir. Découvrez notre lutte sur la page du groupe" la rose " sur Facebook. La saison touristique de 2015/2016 est déjà condamnée pour tous les sociaux professionnels du bourg puisqu'aucune solution n'a été trouvée jusqu'à maintenant pour empêcher l'échouage des algues. Qu'allons nous devenir ? Nous avons notre vie ici, nos familles, nos entreprises que nous ne pouvons pas déménager. Les charges courent pour tous depuis 24 mois, les huissiers sont à nos portes. L'état de catastrophe naturelle doit être déclaré pour Capesterre-de-Marie-Galante !

Publiée Août 28, 2015
Signalez cette page comme inappropriée
Cliquer pour copier: