En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

Sauvez Lika! Un petit geste de soutien pour une famille formidable!

Sauvez Lika! Un petit geste de soutien pour une famille formidable!
  
  

 


Pourquoi c'est important

Depuis Mai 2014, vit sur la commune de Gesves, la famille SHARIKADZE, que vous avez peut être déjà croisée.

La Famille SHARIKADZE est d'origine géorgienne et de religion chrétienne orthodoxe. Elle se compose de 4 personnes, les parents et leurs 2 enfants, Nikolos : 8 ans et Lika : 5 ans.

Ces personnes sont vraiment très bien intégrées sur la commune de Gesves et il s'agit d'une famille au comportement exemplaire.

M. et Mme SHARIKADZE ont toujours montré beaucoup de bonne volonté pour apprendre le français et, dès le départ,
ils ont émis le souhait de vouloir travailler. Ce sont des personnes très cultivées.

Pour eux, il ne s'agit pas d'être en Belgique pour profiter du système de l'aide sociale financière.

En Géorgie, Monsieur et Madame travaillaient tous les deux. Lui était policier, ensuite il a travaillé dans une ONG, Madame
était professeur d'allemand. Travailler est primordial pour eux et ils souhaitent plus que tout être actifs dans notre système économique.

Si Monsieur avait un titre de séjour, il aurait déjà un contrat de travail dans une société de jardinage qui souhaite l'engager, mais malheureusement cela ne lui est pas permis.

Leur fils, Nikolos, est un petit garçon très éveillé, parfaitement intégré dans son école (Ecole de la communauté française
René BOUCHAT à Gesves). Son français parlé est impeccable et ses résultats scolaires sont excellents. Il est très volontaire tout comme ses parents le sont. Il reçoit une très bonne éducation à la maison.

En ce qui concerne, leur fille, Lika : pour décrire Lika, l'idéal serait que tout le monde rencontre cette petite fille touchante.

Il y a tant de choses à dire. Des choses gaies, des choses émouvantes, des choses plus tristes.

Lika présente un lourd tableau de quadriplégie spastique. Plus précisément, suite à une souffrance à la naissance et par manque de soins en néonatologie en Géorgie, Lika ne parle pas, ne marche pas. Elle est appareillée d'une coquille sur roulettes dans laquelle
ses parents la d
éplacent.

De multiples appareillages d'aide
à la posture et à la fonction sont nécessaires et cela le sera tout au long de sa vie. L'équipe médicale qui la suit, au CHU de Mont Godinne, envisage des traitements par toxine botulique afin de diminuer sa spasticité gênante. Ces traitements doivent se réitérer tous les 6 mois.

Tout son appareillage est tr
ès régulièrement adapté vu sa croissance.

En parall
èle à ce suivi médical, Lika est suivie par une kinésithérapeute de la commune de Gesves et par le Docteur Halleux, médecin de famille.

Lika fréquente l'école « Le Château Vert »à Solières dans laquelle elle évolue à merveille.

L'environnement de cette école spécialisée est plus qu'indispensable aux progrès de Lika. Depuis quelques semaines, Lika arrive à exprimer un oui et un non par un signe de tête. Pour elle, c'est un progrès énorme.

Il s'avère que dans son pays d'origine, la Géorgie, Lika ne pourrait pas recevoir les soins et traitements adaptés à son handicap et aucune institution ne pourrait la recevoir comme c'est le cas ici en Belgique.

La famille avait introduit une demande d'asile en octobre 2012, celle-ci s'est terminée négativement en août 2015.

En parallèle une demande de régularisation 9ter (pour raison médicale) avait été introduite, mais malheureusement la décision est tombée et celle-ci s'avère être négative également.

Une demande de régularisation 9 bis est, quant à elle, toujours en cours. Il s'agit d'une régularisation humanitaire et d'intégration, d'où la création de cette pétition.

Le fait que la réponse à la demande de régularisation 9ter soit négative ne présage rien de bon pour l'avenir de cet enfant et de cette famille.

En effet, la famille pourrait être placée en centre de retour. Nous voulons vraiment vous faire prendre conscience que l'arrêt soudain de tout !e suivi mis en place serait un désastre pour cet enfant et irait à l'encontre de la dignité humaine.

Pourquoi enlever à un enfant de 5 ans, souffrant d'un lourd handicap, la chance de pouvoir évoluer dignement en Belgique? La priver de ces soins, la priver de son environnement scolaire, ferait d'elle une petite fille éteinte.
Chacun ne voudrait-il pas le meilleur pour son enfant ? Malgré son handicap, Lika comprend et réalise qu'elle fait des progrès, elle est souriante et joviale.

Qui aurait envie d'enlever tout cela du jour au lendemain, à un enfant?

Lui permettre de rester en Belgique représente pour elle plus qu'un simple espoir. C'est une certitude d'un progrès et d'une
qualité de suivi médical.

II est clairement attesté par une équipe médicale, par une kinésithérapeute, par une directrice d'école que Lika A BESOIN de tout son suivi actuel pour VIVRE, simplement
VIVRE et de façon humaine, de façon digne pour qu'elle puisse évoluer et grandir et s'INTEGRER à son niveau. Nous pensons que lui enlever tout cela serait inhumain et dégradant.

Nous tentons donc le tout pour le tout et voulons soutenir au maximum ces personnes pour qu'elles puissent obtenir
un titre de séjour et faire en sorte que leur petite fille évolue de la meilleure façon qu'il soit. AIDEZ NOUS à faire en sorte que cela soit possible en signant cette pétition. Nous vous remercions chaleureusement pour votre aide.

Publiée Avril 12, 2016
Signalez cette page comme inappropriée
Cliquer pour copier: