En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

SAUVEZ LE BOIS DU ROI

SAUVEZ LE BOIS DU ROI
  
  

 


Pourquoi c'est important

Le Bois du Roi, site classé Natura 2000, reconnu pour sa remarquable biodiversité, enclavé entre les communes de Péroy les Gombries et Ormoy Villers, est aujourd’hui menacé par un projet de Centre d’Enfouissement Technique pompeusement rebaptisé « ECOPOLE ».

Ne vous y trompez pas, nous parlons bien d’une décharge de 40 ha avec une capacité de stockage de 150 000 tonnes/an sur 30 ans d’exploitation et 20 de surveillance.

Ce projet s’accompagnera d’un va et vient quotidien de 200 camions sur la RD 136 entre Nanteuil le Haudouin et Ormoy Villers.

La population ne sera pas épargnée, elle subira toutes sortes de pollutions, certaines pathologies comme les cancers, les maladies respiratoires verront leur nombre augmenter de manière significative.

La nappe phréatique qui traverse le site sera contaminée par les eaux de ruissellement, aucune protection ne peut aujourd’hui garantir une parfaite étanchéité sur une durée de 50 ans !
CONTINUEZ !

Communiqué de presse N°5/2013 Posted: 09 Jun 2013 01:52 AM PDT Communiqué de presse N°5/2013 du ROSO : Bois du Roi : La pétition déposée par le ROSO auprès de la commission européenne jugée recevable. Après le dépôt des recours contre les révisions des PLU de Peroy les Gombries et Ormoy Villers auprès du tribunal administratif d’Amiens, le ROSO franchit une nouvelle étape dans son opposition totale au projet de carrières et décharges dans le site de grande valeur écologique du Bois du Roi. Le 30 septembre 2012, le ROSO a déposé une pétition auprès de la commission européenne. Par courrier en date du 6 juin 2013, Erminia Mazzoni, présidente de la commission des pétitions confirme qu’après examen, la pétition du Roso est jugée recevable car relevant des domaines d’activités de l’Union Européenne. Une enquête préliminaire va être réalisée. Alors que les travaux du schéma régional des continuités écologiques sont lancés, le ROSO se bâtera plus que jamais pour la sauvegarde des corridors et réservoirs écologiques remarquables de notre département. Après la victoire pour la conservation du Corridor écologique sur Verberie et le succès devant la justice administrative, il ne fait aucun doute que la victoire sera totale pour la préservation du Bois du Roi face aux envahisseurs venus de l’Ile de France. Fort de ses 85 associations adhérentes, le ROSO soutient totalement son adhérent l’association Valois Environnement dans son combat contre ce projet néfaste à l’environnement. Nous nous tenons à disposition de la commission Européenne pour apporter toutes les informations relatives à notre action de préservation du Bois du Roi.


Nous pensions avoir gagné auprès de la Cour Européenne et du Conseil d'état mais il apparait que des personnes peu scrupuleuses travaillent en sourdine

Publiée Mars 30, 2013
Signalez cette page comme inappropriée
Cliquer pour copier: