Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

aux lecteurs : mettre en accusation Poutine et Assad pour crimes contre l'humanité a Alep

Cette pétition doit être validée par la Communauté Avaaz avant publication
aux lecteurs : mettre en accusation Poutine et Assad pour crimes contre l'humanité a Alep
  
  

 


Pourquoi c'est important

 












Alep ou le remake de Guernica en pire :
Appel pour signer une
mise en examen pour crimes contre l’humanité de Vladimir Poutine et de Bachar
El Assad.


Comparaison
n’est pas raison, il n’en reste pas moins que le bombardement d’Alep par les
russes rappelle furieusement celui de la Luftwaffe à Guernica. Malgré des
différences d’époque, le soutien apporté au boucher de Damas par un dictateur
qui a acquis ses lettres de noblesses en Tchétchénie et ailleurs rappelle celui
apporté a Franco par Hitler. L’aide décisive de Poutine va permettre au boucher
de Damas d’éliminer son peuple qui a voulu respirer un peu après des décennies
de dictature Nord Coréenne. La terreur semée par des bombardements aveugles sur
tout ce qui bouge, femmes, enfants et hôpitaux est efficace. Pour un dictateur
pas soumis aux aléas de l’opinion publique, la terreur ca marche. Cela va même
permettre au tsar de toutes les Russies de revenir à la table des grands. L’extraordinaire
vacuité et la nullité des puissances occidentales rappellent aussi furieusement
les années 36-40. On intervient oui, non, peut être et entre temps on laisse
aux assassins le champ libre pour accomplir leurs méfaits. Aujourd’hui comme
hier on fait semblant de négocier à Genève ou à Munich, on est
« neutre » et on ne « rajoute pas la guerre à la guerre ». Et
comme disait le lion au cigare, on a voulu éviter la guerre on aura la guerre
et le déshonneur.

Reste la morale. Il faut aggraver le blocus économique et
défendre la justice et les principes car finalement l’échec des politiques nous
enseigne que la morale vaut bien qu’on la défende. La place des Poutine et
Assad est à la Haye – 2 chambres vue mer- et pas  dans des discussions à Genève ou ailleurs. La
France s’honorerait comme en son époque le juge Garzon et La Grande Bretagne
dans le cas Pinochet – a ouvrir un procès pour crimes contre l’humanité en
France.  Comme des citoyens français ont
été tués au cours de ce conflit, on peut envisager de les mettre en accusation
afin au moins d’éviter de les voir à Paris dans un futur proche invité par notre
président.







Publiée Octobre 2, 2016
Signalez cette page comme inappropriée
Cliquer pour copier: