Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

Irina BOKOVA, Directrice Générale UNESCO: Contre l'inscription au PCI de la chasse avec les lévriers en Espagne

Irina BOKOVA, Directrice Générale UNESCO: Contre l'inscription au PCI de la chasse avec les lévriers en Espagne
  
  

 

Pourquoi c'est important

Madame Irina BOKOVA
Directrice Générale
UNESCO
7/9, Place de Fontenoy
75007 PARIS

Madame la Directrice,
Les cas de torture et de maltraitance des Galgos (lévriers de chasse) en Espagne sont estimés à 50, 60000 chaque année. D’innombrables citoyens européens sont profondément choqués par les conditions d’élevage et de détention de ces lévriers qui sont 500000 enregistrés dans les fédérations espagnoles de Galgos. A ce chiffre officiel, s’ajouteraient 250.000 Galgos de plus chaque année : des naissances sans traçabilité, le non respect de la législation européenne de protection animale et des normes sanitaires et environnementales européennes, des milliers de photos et vidéos montrant des animaux atrocement mutilés, des vies écourtées, des champions enfermés dans des « zulos » souterrains de béton armé où ils vivent enchaînés. Après la saison de la chasse et dès que leurs performances déclinent, les Galgos sont pendus, brûlés, jetés agonisants sur des charniers, euthanasiés dans les perreras. Auxquels il faut ajouter les Podencos, lévriers dits « primitifs » dont le sort est encore pire.

« Nous prouverons nous-mêmes que nous sommes meilleurs en traitant mieux les animaux. » Carl SCHLYTER, Euro Député Suède


Nous demandons à l’UNESCO de rejeter toute demande d’inscription au P.C.I. de l’Humanité de toute activité générant maltraitance et torture des lévriers, notamment la chasse avec les Galgos et les Podencos en Espagne.
Sincèrement,


Pétition éditée par
Joëlle PELLEGRIN OLDENBOURG
GALGOS ETHIQUE EUROPE France

Joëlle VALOIS
COLLECTIF EUROPEEN POUR LA PROTECTION DES LEVRIERS

Beryl BRENNAN

GALGONEWS Royaume Uni

_____________________________

Mrs Irina BOKOVA

UNESCO Executive Director

Madam Director,

Cases of torture and abuse of Galgos (hunting sighthounds) in Spain are estimated at 50, 60000 each year. Many European citizens are deeply shocked by the farming conditions of detention of these greyhounds that are registered 500000 in the Spanish federations of Galgos. To this official figure it is estimated that 250.000 Galgos are added each year : births without traceability, non compliance with the European legislation on animal welfare and european environmental and health standards, thousands of photos and videos showing the mutilated animals, lives cut short, champions locked in “zulos”, underground reinforced concrete, where they live chained. After the season of hunting and as soon as their performance declines, they are hanged, burnt, thrown dying on mass graves, put to death in perreras. To which must be added the Podencos, greyhounds so-called “primitive”' whose fate is still worse.

We call upon UNESCO to reject any application for registration to Intangible Cultural Heritage (P.C.I.) of any activity generating abuse and torture of greyhounds, including hunting with Galgos and Podencos in Spain.
Sincerely,



Publiée Juillet 8, 2014
Signalez cette page comme inappropriée
Cliquer pour copier:

Envoyez par e-mail!

Merci d'avoir partagé la pétition!

Cette pétition sera un succès si des gens comme vous la diffusent -- merci de la faire circuler!