En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Victoire
Ali Zamir a obtenu son visa ! Merci à tous et à bientôt en librairie

Ali Zamir a obtenu son visa ! Merci à tous et à bientôt en librairie

Victoire
1,914 personnes ont signé. Allons jusqu'à   2,000
1,914 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En vous inscrivant, vous exprimez votre accord pour recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et explique leur utilisation. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Editions Le T. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Editions Le T.
a lancé une pétition à destination de
Consulat d'Anjouan
Nous apprenons aujourd’hui que l’écrivain comorien Ali Zamir et son épouse ont vu leur demande de visa pour un séjour en France rejetée.

Ali Zamir est l’auteur du roman "Anguille sous roche", à paraître aux éditions Le Tripode le 1er septembre 2016. Déjà sélectionné par plusieurs prix littéraires (dont le Prix de Littérature Francophone Senghor 2016, le Prix du Roman Fnac 2016, le Prix du Livre sur la place à Nancy et le prix Hors Concours 2016), ce texte est présenté par une dépêche de l’AFP du 16 août comme le premier roman « le plus singulier de la rentrée ».

L’auteur est supposé séjourner en France durant les mois de septembre et octobre prochain pour répondre aux multiples invitations des médias, des librairies et de festivals comme les Bibliothèques idéales à Strasbourg et Les Correspondances à Manosque. L’importance de cet auteur francophone est soulignée par de nombreux écrivains, critiques littéraires et libraires (vous en trouverez un aperçu ici : https://le-tripode.net/livre/ali-zamir/anguille-sous-roche

Qu’une administration lui refuse sa venue en France, a fortiori pour la seule raison que la préfecture de la Réunion n’autorise pas son transit sur ce territoire, nous semble incompréhensible.

Nous pensons qu'un pays qui se ferme même à ceux qui éveillent sa langue est un pays qui se condamne.

Si vous voulez nous aider à rendre possible la venue d’Ali Zamir, merci de signer cette pétition.

Les éditions Le Tripode