En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Victoire
Cette pétition est close
Transparence, ça c'est fait!

Transparence, ça c'est fait!

Victoire
Cette pétition est close
8,819 personnes ont signé. Allons jusqu'à   10,000
8,819 soutiens

PCQVP
a lancé une pétition à destination de
Union Européenne et gouvernement français
Dans la foulée de cette pétition, l'Union Européenne est parvenue à un accord en avril 2013 pour imposer la transparence de la part des entreprises extractives sur les paiements faits aux gouvernements des pays de production, majoritairement pauvres. Cet accord a été avalisé par un vote du Parlement européen le 12 juin et doit être acté par les Etats-membres.
Reste maintenant à le transformer en lois nationales, mais surtout, à interpeller les gouvernements sur l'utilisation faite des revenus pour lutter efficacement contre la pauvreté et à étendre la transparence aux paradis fiscaux et aux autres secteurs commerciaux. Rendez-vous sur http://www.publishwhatyoupay.org/fr et sur http://www.stopparadisfiscaux.fr/ pour poursuivre ces combats!

Le combat contre la corruption est sur le point de franchir une étape décisive : l’adoption de règles européennes imposant aux entreprises pétrolières, minières, gazières et forestières plus de transparence. Après des années de mobilisation et de négociations entre institutions européennes, une dernière étape reste à franchir pour que ce texte soit adopté : les Etats européens doivent se prononcer ce mois-ci, en février, et décider de faire de ce dispositif une véritable arme anti-corruption ou une simple transparence de façade.

François Hollande doit honorer sa promesse de lutter contre le pillage des ressources naturelles et promouvoir l’adoption d’obligations de transparence fortes auxquelles aucune entreprise ne pourrait échapper. Au-delà des discours, ce sont les détails techniques qui permettront de faire la lumière sur les versements liés à chaque projet d’extraction.

François Hollande doit ainsi résister aux pressions des lobbies qui défendent l’opacité et le statu quo. Il est pourtant grand temps que les choses changent : malgré les sommes colossales que rapporte l’exploitation du pétrole, du gaz et des minerais, 1.5 milliards de personnes qui vivent avec moins de 2 dollars par jour dans les pays riches en ressources naturelles. Plutôt que de financer des services essentiels de santé et d’éducation, l’argent du pétrole est trop souvent accaparé au profit de quelques uns.

Depuis 10 ans, la campagne internationale « Publiez Ce Que Vous Payez » réclame des normes contraignantes pour que les compagnies extractives et les gouvernements des pays de production publient l’intégralité des paiements qui les lient. Après l’adoption d’une loi historique aux Etats-Unis, l’Union européenne doit suivre.

Pour en savoir plus, un dossier sur le site de la campagne Publiez Ce Que Vous Payez:

http://www.publishwhatyoupay.org/panel/campagne-ue

Tribune dans Le Monde sur ce lien: http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/09/17/l-europe-doit-en-finir-avec-la-corruption-du-secteur-extractif_1760307_3232.html

CCFD-Terre Solidaire, Oxfam France, One France, Partenia 2000, Secours Catholique-Caritas France, Sherpa, Survie, Info Birmanie Membres de la Coalition Publiez Ce Que Vous Payez - France