En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Monsieur le Maire, André Santini: La gratuité des activités périscolaires

Monsieur le Maire, André Santini: La gratuité des activités périscolaires

59 personnes ont signé. Allons jusqu'à   200
59 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En vous inscrivant, vous exprimez votre accord pour recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et explique leur utilisation. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Issy Front de g. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Issy Front de g.
a lancé une pétition à destination de
Monsieur le Maire, André Santini
En cette rentrée, de nouveaux rythmes scolaires sont mis en place dans notre commune, comme le préconise la loi. Le gouvernement a choisi de faire reposer le financement de ces activités sur les communes, créant ainsi une forte inégalité territoriale. C’est injuste et contraire aux principes de l’école républicaine gratuite et favorisant la réussite de tous les enfants.

A Issy les Moulineaux, la municipalité fait payer aux familles les activités proposées après le temps scolaire, à partir de 15h45. Commune pourtant riche, elle aurait pu opter pour la gratuité. 4 villes du département pas parmi les plus riches, dont le maire est communiste, l’ont fait, – Bagneux, Gennevilliers, Malakoff et Nanterre. Alors pourquoi pas chez nous ?

Le gouvernement a créé un fond d’amorçage de 50 euros par élève pour la mise en oeuvre des nouveaux rythmes scolaires pour cette année (avec 40 euros de plus pour les communes pauvres). C’est évidemment loin de couvrir les dépenses liées aux nouvelles activités périscolaires. Mais tout est une question de choix et de toute évidence, M. Santini préfère dépenser pour des aménagements de prestige que pour favoriser l’accès de tous à des activités de découverte.

Les familles qui n’en auront pas les moyens risquent de faire sortir leurs enfants de l’école à 15h45. Pour celles qui ne peuvent pas faire garder leur enfant et devront payer, la facture va encore alourdir un pouvoir d’achat déjà largement affaibli par les mesures fiscales du gouvernement.

Avec vous, nous voulons gagner la gratuité de ces activités ! Le budget de la commune le permet.
Demandons à la fois que le gouvernement finance ces activités dans les années à venir et que dès cette année, la ville d’Issy propose la gratuité pour les familles concernées !