En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Mr Jussi Pesonen, PDG d’UPM, et ses collaborateurs: Donnez une chance aux salariés de la plus vieille papeterie de France !

Mr Jussi Pesonen, PDG d’UPM, et ses collaborateurs: Donnez une chance aux salariés de la plus vieille papeterie de France !

6,204 personnes ont signé. Allons jusqu'à   7,500
6,204 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Jean-François L. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Jean-François L.
a lancé une pétition à destination de
Mr Jussi Pesonen, PDG d’UPM, et ses collaborateurs

Sauvons la papeterie de Docelles (Vosges), la plus vieille papeterie de France, plus de 500 ans d’activité !

Merci pour tous vos soutiens (voir les mises à jour en bas de pétition)

En janvier 2013, UPM, Groupe International Papetier, décide brusquement de vendre l’usine de Docelles, la plus vieille papeterie de France (plus de 500 ans d’activité, depuis 1478).

Cette décision fondée uniquement sur une logique financière absurde plonge les 160 personnes qui y travaillent dans le désarroi, l’incompréhension et pour certains, le désespoir. A cela s’ajoute un minimum de 100 à 150 emplois qui vont disparaître sur un territoire déjà bien malmené économiquement.

Durant des mois, des réunions ponctuelles organisées en Préfecture ont eu lieu, réunissant d’une part les représentants élus de la papeterie, les pouvoirs publics, le conseil Régional et le conseil Général et d’autre part, les représentants français d’UPM. Nous n’avons jamais vu à Epinal de représentants finlandais. Cette absence prouvant ainsi le mépris que ceux-ci affichent pour des papetiers qui ont œuvré pendant des dizaines d’années pour le bien du Groupe.

Ainsi, de mois en mois, le cabinet chargé de la vente n’a donné aucune précision sur les modalités de cession de cette belle papeterie, outil qui a été rénové tout au long des années, permettant ainsi la fabrication de papiers dits “de niche”.

Toutes les propositions présentées pour le rachat ont été refusées par UPM pour des raisons qui sont restées inconnues ou non argumentées.

Prenant leur destin en mains, les ouvrières et ouvriers ont décidé de monter leur propre projet : une SCOP (Société Coopérative et Participative). Les analyses et les travaux menés par la responsable régionale des SCOP avec les groupes de travail de la papeterie de Docelles ont démontré la parfaite viabilité de ce montage :
- clientèle en attente,
- une équipe de direction et 85 salariés associés fortement motivés,
- banques et autres organismes financiers prêts à soutenir le projet.

Et subitement, le mercredi 5 mars 2014, à la dernière négociation, le groupe UPM décide de monter le coût de cession à 10M€ et plus, prouvant ainsi sa volonté de ne pas vendre.

A la lecture :

1. Du bilan financier d’UPM pour 2013 :

- 10.054 milliards d'euros de chiffre d’affaires (Sales) -4% entre 2012 et 2013
- 683 millions d’euros de bénéfices (Operating Profit) +23% entre 2012 et 2013
- 6.497 milliards en capitalisation boursière (Market Capitalisation) +40% entre 2012 et 2013

http://www.upm.com/EN/INVESTORS/Documents/UPM_Annual_Report_2013.pdf

2. De la présentation de la papeterie de Docelles faite sur le site internet UPM France :

“ Papeteries de Docelles est une usine spécialisée dans la fabrication de papier bureautique et de papier pour enveloppes. Fondée en 1478, Docelles est la plus ancienne des usines du groupe UPM. C'est aujourd'hui une unité moderne et flexible, connue pour la très grande qualité, la performance et la fiabilité de ses produits. Grâce à son importante capacité de production et son excellente situation au coeur de l'Europe, Docelles est en mesure de garantir aux clients des livraisons fiables et rapides. “

http://www.upm.com/fr/upm-en-france/sites-de-production/upm-docelles/Pages/default.aspx


Nous ne comprenons pas qu’une telle décision ait pu être prise par les financiers finlandais d’UPM.

Nous demandons aujourd’hui au PDG d’UPM, Jussi Pesonen, ainsi qu’à ses collaborateurs, de revenir sur la décision prise, qui jette à la rue plus de 300 personnes (salariés et prestataires), plongeant ainsi le territoire très éprouvé dans un marasme accru, et d’offrir aux ouvriers qui le souhaitent de monter leur SCOP !

Merci de nous soutenir en signant cette pétition et en la partageant avec le plus grand nombre.

Mise à jour du 21 mars

Suivez l'actualité ici : https://www.facebook.com/pages/Sauver-la-papeterie-de-Docelles/333609373425162

English version - Version anglaise : https://secure.avaaz.org/en/petition/Mr_Jussi_Pesonen_PDG_dUPM_et_ses_collaborateurs_Donnez_une_chance_aux_salaries_de_la_plus_vieille_papeterie_de_France_1/

Versión española - Version espagnole : https://secure.avaaz.org/es/petition/Mr_Jussi_Pesonen_PDG_dUPM_et_ses_collaborateurs_Donnez_une_chance_aux_salaries_de_la_plus_vieille_papeterie_de_France_1/

Deutsch Version - Version Allemande : https://secure.avaaz.org/de/petition/Mr_Jussi_Pesonen_PDG_dUPM_et_ses_collaborateurs_Donnez_une_chance_aux_salaries_de_la_plus_vieille_papeterie_de_France_1/