En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Représentation française chargée des ressortissants au Yémen : manifestez-vous afin qu'ils soient libérés !

Représentation française chargée des ressortissants au Yémen : manifestez-vous afin qu'ils soient libérés !

3,481 personnes ont signé. Allons jusqu'à   5,000
3,481 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En vous inscrivant, vous exprimez votre accord pour recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et explique leur utilisation. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Umm Soulaym Al M. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Umm Soulaym Al M.
a lancé une pétition à destination de
Représentation française chargée des ressortissants au Yemen


Depuis les 7 et 8 mai 2014, deux français sont arbitrairement retenus au Yémen, sans charge retenue à leur encontre. Cela fait donc, maintenant, plus de 500 jours que leurs épouses, leurs enfants en bas âge et leurs familles sont privées de leur présence. Gratuitement.

Vous pourrez en suivant le lien en fin de pétition, lire la lettre ouverte rédigée par les deux familles, qui retrace les circonstances de ces arrestations. Mais, si vous n'avez pas tellement le temps, voilà ce qu'il faut retenir : ces arrestations sont non-fondées, de l'aveu même des autorités yéménites qui ont finit par déclarer ne retenir aucune charge contre eux. Début Février 2015, un accord a donc été signé avec les autorités françaises afin qu'ils puissent être rapatriés.

Une date est fixée au 8 Février 2015 entre les autorités yéménites et la représentation française, mais aucun membre de la représentation ne se présentera. Elle est donc reportée au Jeudi 12 Février 2015. Une fois de plus,personne ne se présente à eux. Et c'est alors que le Vendredi 13 Février 2015 l’ambassade française ferme ses portes au Yémen et quitte le pays !

Et les deux français ? Qui attendaient de rejoindre la France ? Tout bonnement oubliés, laissés pour compte !

À ce jour, ils sont détenus, privés de leurs familles et de leur liberté,uniquement parce que la représentation française chargée des ressortissants au Yémen ne s'est pas manisfestée, et ne se manifeste toujours pas. C'est juste intolérable ! Ils sont oubliés, mis de côté, alors qu'ils pourraient retrouver leur vie pour une simple formalité logistique ! Comment peut-on laisser une telle situation perdurer ?

Nous demandons, nous, signataires de la présente pétition, à la représentation française chargée des ressortissants au Yémen de bien vouloir faire le nécessaire, dans un délai des plus brefs, afin que ces deux jeunes hommes puissent retrouver leur famille, qui subissent depuis plus de 1000 jours le calvaire que l'on devine ! Ça n'a que trop duré !

Nous demandons à quiconque lirait ces quelques lignes, de se mettre une minute à la place d'une personne emprisonnée au Yémen, à laquelle on affirme ne retenir aucune charge, privée de son épouse, de ses enfants, mais à qui on explique qu'elle reste en prison parce que son pays ne s'est pas manifesté. Si vous ressentez de l'empathie pour elle, signez, s'il vous plaît.

Si vous ressentez de l'empathie pour 8 enfants, privés de leurs papas, sans raison, signez, s'il vous plaît.

Si vous ressentez de l'empathie pour deux épouses privés de leurs maris,signez, s'il vous plaît.

- - -

Lettre ouverte des deux familles retraçant les circonstances de ces arrestations, en détails : http://justpaste.it/SoutienMobilisation




PS : je, l'auteur de cette pétition, ne suis pas un membre des deux familles, et j'assume l'entière responsabilité de cette pétition. Je souhaite simplement que nous nous unissions pour faire bouger les choses, par reconnaissance du bienfait trop souvent oublié que l'on vit tous : être libre, et en famille.

#TahaEtMourad