En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Solidarité avec les oubliés des la révolution Tunisienne

Solidarité avec les oubliés des la révolution Tunisienne

67 personnes ont signé. Allons jusqu'à   100
67 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Romdhane A. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Romdhane A.
a lancé une pétition à destination de
organisations et militants
A Cinq ans après la révolution, aucun des gouvernements qui se sont succédés ne semble effectivement s’attacher à proposer des solutions et perspectives crédibles aux chômeurs, hommes et femmes et aux régions défavorisées victimes de la marginalisation et de la mauvaise gouvernance qui se perpétue.

Les pouvoirs publics, demeurent déconnectés de la réalité vécue par le peuple tunisien et en particulier par ses couches les plus fragilisées au risque d'un effondrement du pays et d'une explosion sociale aux conséquences imprévisibles et incalculables (Kasserine, Gafsa...)

Devant l'immobilisme persistant et les tentatives d'étouffement des mouvements légitimes de contestation et de revendication des droits fondamentaux à la dignité, au travail et la manifestation pacifique,

Les ONGs signataires lancent un appel à la solidarité internationale pour le soutien au mouvement citoyen des jeunes chômeurs et victimes de la précarité issus des régions défavorisées, notamment dans leurs droits:

-A la liberté de circulation actuellement entravée à l'intérieur de leur propre pays.

-A la liberté d'expression et de manifestation pacifique sujettes aux tentatives d’endiguement sécuritaire et aux stratégies de la sourde oreille jusque là adoptée
par les autorités.

-Au travail et au développement garantis par la constitution.



Les ONGs signataires appuient sans réserve l'appel des contestataires à l'ouverture d'un dialogue rapide et effectif avec les pouvoirs publics afin d'identifier des alternatives à même de répondre à l'urgence de la situation


********************

A call for international solidarity with the marginalized people and regions in Tunisia Five years after the Tunisian revolution,none of the successive governments seems to have any efficient solutions to the problems of unemployment and to alleviate the economic situation of underprivileged regions, victims of marginalization,endemic corruption and poor governance. In fact, public authorities have remained completely disconnected from the harsh reality of Tunisians , mainly the most underprivileged classes , even at the risk of leading the near collapse of country , laying the ground for a widespread social explosion on a scale that no one could predict the impact. Facing this long-lasting deadlock and attempts to stifle the protest movements that claim legitimate rights to dignity, employment and peaceful demonstration, the undersigned associations call for an international solidarity to support the protest movements of the unemployed youth, victims of precariousness and poverty, mainly in underprivileged regions, their rights to: · Freedom of movement, often impaired within their own country; · Freedom of expression and peaceful demonstration subjected to continual police harassment; · Employment and equal regional development, clearly stipulated in the constitution The undersigned associations fully support the protesters and call for the initiation of an effective dialogue with the public authorities so as to provide viable alternatives to the current status quo. solidaritetunisie@ftdes.net