En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

TOUCH PA NOUT TRADITION

Cette pétition doit être validée par la Communauté Avaaz avant publication
TOUCH PA NOUT TRADITION
  
  

 


Pourquoi c'est important

À l'attention du Préfet de l'Île de la Réunion.

Monsieur, vous avez certainement entendu la grosse colère de la Communauté ''Malbar'' de la Réunion face à une pétition du 8 décembre 2017 sur le site mesopinions.com dénigrant notre culture et voulant l'arrêt des sacrifices d'animaux.

Il est impossible pour nous d'accepter que des personnes ne vivant pas à la Réunion, dans la plus grande majorité des signataires souhaitant briser notre aspect de cohésion culturelle. Comme vous le savez certainement, depuis plusieurs décennies, nous vivons en harmonies dans notre belle île avec une grande diversité religieuse qui peut y avoir dans le respect des uns et des autres. Avec cette pétition qui s'est médiatisé, sûrement à la grande joie pour créer le "Buzz", nous souhaitons réagir face à cela et montrer notre mécontentement.

Nos sacrifices religieux ont un sens et des significations précises, lors des festivités, il faut savoir que les animaux sacrifiés ne souffrent pas le moindre instant, et que cela par la suite crée un moment de partage convivial, le repas communautaire où les boucs et coqs sacrifiés sont transformés en nourriture sacrée pour les fidèles, ouverts généralement à tous.

Ces rituels ont généralement lieu dans des endroits spécialement pour cela, non pas en public, dans certaines chapelles de l'Île qui suivent l'héritage laissé par nos ancêtres.

En février 2018, nous avons appris qu'une famille a perdu un membre de leur famille. Ayant eu connaissance de la confession de la famille, le service de la Chapelle Ardente de Saint-Benoît a refusé l'accès du corps de la défunte.

Cherchant des explications, la famille a eu comme réponse claire ''Ici Catholique oui, malbar non''.

Après la colère de la famille qui s'est rendu à la mairie, une élue a su régler la situation est accepté la dépouille.

Comment peut‐on accepter, cette situation, déjà très difficile pour la famille qui a perdu un proche et qui voit le corps de leur proche refusé d'accès due aux opinions religieuses de celle-ci ? Comment peut-on, ici à l'Île de la Réunion accepter une discrimination aussi importante ?

Nous sommes avant tout Réunionnais, nous avons ici pour devoir le vivre ensemble, d'accepter et de respecter l’identité culturelle des uns et des autres et ainsi la diversité. Et ceci aussi est une perduration de plusieurs décennies. C'est pourquoi nous sommes Réunionnais.


CHACUN DOIT RESTER À SA PLACE. QUE L'ON ARRÊTE DE NOUS POINTER DU DOIGT DE BRISER NOTRE VIVRE‐ENSEMBLE SANS Y VIVRE !

Publiée Décembre 13, 2017
Signalez cette page comme inappropriée
Cliquer pour copier: