Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

Emmanuel Macron, ministre des finances: Non au détournement de l'assurance vie en euros !

Emmanuel Macron, ministre des finances: Non au détournement de l'assurance vie en euros !
  
  

 


Pourquoi c'est important

Le Gouvernement projette de façon
inique et occulte de piocher dans le patrimoine commun des 17
millions de Françaises et Français assurés vie en euros pour
rendre les contrats "euro-croissance" qu'il a créé
récemment plus attractifs.

En effet, les plus-values
latentes (non réalisées) sur les actifs des contrats en euros
appartiennent à la communauté des assurés: elles sont mutualisées
et aident ainsi à améliorer les rendements futurs versés aux
épargnants quand elles seront réalisées. C'est pourquoi, quand un
assuré rachète ou transfère son contrat en euros, ou décède, les
plus-values non réalisées restent dans la communauté des adhérents
du contrat.

Oui … sauf que monsieur Macron s'apprête à faire
une entorse exceptionnelle à cette règle fondamentale de
mutualisation dans le cas d'un transfert d'un contrat en euros
(capital garanti à tout moment) vers un nouveau contrat dit
"euro-croissance" ( appellation quelque peu imméritée 
- voir plus bas : capital non garanti les 8 premières années)
.




Un tel projet revient à appauvrir la
communauté des assurés en euros en subventionnant les nouveaux
contrats euro-croissance : il est inique.




Il est aussi car c'est un texte
extrêmement technique et incompréhensible pour plus de 99% des
Français. De plus , il a fait soi-disant l'objet d'une consultation
publique pendant une courte période mais sans que la grande majorité
des assurés vie en euros n'ait été ni contactée et consultée.




De nombreux journalistes et experts financiers ont
dénoncé ce nouveau prélèvement inique et occulte sur les assurés
vie en euros, notamment :

  • Deontofi.com (https://deontofi.com/non-au-detournement-de-lassurance-vie-en-euros/)
  • BFM
    TV (http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/le-coup-de-gueule-de-filliatre-la-consultation-publiq...




Enfin, pour la nécessaire promotion de
la croissance et de l'emploi, monsieur Macron serait mieux inspiré
de ne pas piocher dans le patrimoine mutualisé des assurés vie en
euros, et de demander aux intermédiaires financiers de
promouvoir davantage les PEA et les PEA-PME :
  • beaucoup plus efficaces que les
    contrats euro-croissance car investis à 100 % en produits actions
    (les « euro croissance » le seront beaucoup moins),
  • beaucoup plus simples
  • beaucoup moins chargés en
    commissions et frais
  • et moins taxés (exonérés d'IR
    après 5 ans)




L'Association nationale des
Fonctionnaires Épargnant pour la Retraite (www.EpargneRetraite.org),
(membre de la FAIDER - Fédération des Associations Indépendantes
de Défense des Épargnants pour la Retraite qui représente 1,5
millions d'assurés - et membre de la Fédération Européenne des
Épargnants - www.BetterFinance.eu - qui s'opposent également
à ce projet) appelle donc tous les assurés vie en euros à :
  • signer la pétition ci-dessous ;
  • protester auprès de votre député
    et de votre sénateur ;
  • et pour celles et ceux qui ont
    épargné au travers d'une association souscriptrice d'assurance
    vie, écrire aux présidents de ces associations pour leur demander
    de ne pas souscrire de contrat « euro croissance », afin
    d'éviter tout appauvrissement des assurés en euros.





Publiée Novembre 29, 2015
Signalez cette page comme inappropriée
Cliquer pour copier: