Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

MINISTRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE: UN ACCES POUR TOUS A LA CONSULTATION D'UN PSYCHOLOGUE EN FRANCE

MINISTRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE: UN ACCES POUR TOUS A  LA CONSULTATION D'UN PSYCHOLOGUE EN FRANCE
  
  

 


Pourquoi c'est important

PARCE QUE LE DÉLAI MOYEN POUR OBTENIR UN RENDEZ VOUS AVEC UN PSYCHOLOGUE DANS LE SERVICE PUBLIC EST DE SIX MOIS ET QUE LE COÛT D'UNE CONSULTATION EN LIBÉRAL EST INACCESSIBLE POUR LA MAJORITÉ DES FRANÇAIS QUI NE PEUVENT DONC BÉNÉFICIER DE SOINS PSYCHOLOGIQUES

POUR QUE L’ACCÈS A LA CONSULTATION D'UN PSYCHOLOGUE ET AUX SOINS PSYCHOLOGIQUES DEVIENNE UNE PRIORITÉ DE SANTE PUBLIQUE

DES MILLIERS DE CONCITOYENS DEMANDANT A CONSULTER UN PSYCHOLOGUE POUR EUX MÊMES OU POUR LEURS ENFANTS DOIVENT EN FRANCE ATTENDRE EN MOYENNE SIX MOIS POUR OBTENIR UN RENDEZ VOUS DANS UN C.M.P (CENTRE MEDICO PSYCHOLOGIQUE)
DU SERVICE PUBLIC,OU C.M.P.P(CENTRE MEDICO PSYCHO PÉDAGOGIQUE) DU SERVICE SEMI PUBLIC, ET NE PEUVENT ACCÉDER FINANCIÈREMENT A UNE CONSULTATION AVEC UN PSYCHOLOGUE EXERÇANT EN LIBÉRAL (SEULEMENT REMBOURSÉE PAR QUELQUES RARES ET COÛTEUSES MUTUELLES) ET DONC ENCORE MOINS A DES SOINS PSYCHIQUES S'ILS S'INSCRIVENT DANS LA DURÉE.

CETTE SITUATION EST INACCEPTABLE ET INDIGNE DE NOTRE SYSTÈME DE SANTE ET DE PROTECTION SOCIALE D'AUTANT QUE LA PUBLICATION RÉCENTE DE TRAVAUX DE RECHERCHE DE PORTÉE SCIENTIFIQUE

http://www.cermes3.fr/spip.php?article122

DÉMONTRENT QUE DES SOLUTIONS ECONOMIQUES «RENTABLES» EXISTENT ET QUE CE N'EST QU'UNE QUESTION D'ORIENTATION POLITIQUE DE L'OFFRE DE SOINS EN SANTE MENTALE.

IL EST URGENT QUE CELA CHANGE ET QUE LES POUVOIRS PUBLICS FASSENT DES SOINS PSYCHOLOGIQUES UNE PRIORITÉ DE SANTE PUBLIQUE EN OUVRANT ÉQUITABLEMENT L’ACCÈS A TOUS A LA CONSULTATION D'UN PSYCHOLOGUE EN PREMIER RECOURS ET EN METTANT FIN A CE SYSTÈME A DEUX VITESSES OU SEULS LES PLUS AISES PEUVENT SE SOIGNER PSYCHOLOGIQUEMENT.

CETTE NÉCESSITÉ EST CORROBORÉE PAR LES PRÉCONISATIONS 25* ET 30BIS**DU RÉCENT RAPPORT ROBILIARD

http://www.assemblee-nationale.fr/14/rap-info/i1662.asp

*"reconnaissant un rôle aux psychologues cliniciens en premier recours et en examinant la possibilité et les modalités d'une prise en charge de leur exercice par l'assurance-maladie"

**"diminuer le nombre de rapports et donner la priorité à la mise en œuvre des recommandations récurrentes"

ARTICLES DE PRESSE:

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1125814-lettre-d-un-psychologue-a-marisol-touraine-ne-laissez-pas-notre-profession-deperir.html

http://www.viva.presse.fr/et-si-la-secu-remboursait-les-consultations-des-psychologues-168804









































































































































































































































Publiée Janvier 17, 2014
Signalez cette page comme inappropriée
Cliquer pour copier: