En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Le plus grand mouvement citoyen mondial en ligne pour le changement

M. LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE ET LE PREMIER MINISTRE DE FRANCE: L'APPLICATION DES LOIS EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE

Cette pétition doit être validée par la Communauté Avaaz avant publication
M. LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE ET LE PREMIER MINISTRE DE FRANCE: L'APPLICATION DES LOIS EN MATIÈRE DE PROTECTION DE L'ENFANCE
  
  

 


Pourquoi c'est important

La protection des enfants en France est en panne et le parent pauvre de notre
pays, les maltraitances sont des sujets tabous comme l'avait déclaré l'ancienne
ministre en charge de la Famille. IL s'en suit que depuis hier samedi 12 Avril
2014 que des parents (papas et mamans) à travers la France entière se mettent
en grève de la faim et réclament leur incarcération.
NOTRE REPUBLIQUE EST EN DANGER GRAVE !

Des parents sont accusés faussement de violences, maltraitances et manipulations sur leurs enfants en justice par les simples dires de l’autre parent !
Depuis 3 ans deux papas (et aussi de nombreuses mamans) sont totalement privés de leurs enfants par la justice civile qui prend seulement et ouvertement en compte les dires calomnieux de leurs ex épouse, sans que les dossiers de ces papas soient ouverts. Ils se retrouvent accusés de maltraitances et autres délits graves par la justice civile sans qu’aucune preuve ne soient apportée et se voient opposer le refus affirmé et catégorique de magistrats de prendre en compte leurs preuves. Ces derniers rendant dès lors des décisions juste basées sur des dires.

Q : A QUOI SERVENT LES LOIS ?

R : A RIEN ! a titre d’exemple, les lois telles que la loi de 2007 réformant la protection de l’enfance est totalement ignorée dans ces dossiers, sans parler des autres lois régissant le fonctionnement de la justice qui sont totalement inappliquées. Ainsi, nous constatons qu’en matière de justice familiale toutes les lois sur lesquelles vous, ainsi que vos prédécesseurs, avaient travaillés, souvent avec passion et force de conviction, que ce soit concernant leur élaboration ou concernant leur promulgation, ne servent à rien car elles ne sont pas appliquées en matière de justice civile. C’est ainsi que dans les faits, il est constaté que vos travaux ne servent visiblement à rien car bien que vous affichiez, et nous vous en remercions, votre volonté de faire évoluer la protection de vos concitoyens, ceux qui sont en charge de faire appliquer ces lois soit ne les connaissent pas, soit refusent de les appliquer. Sans compter l’application des lois supranationales qui elles, sont totalement inexistantes . AINSI, LA FRANCE EST EN EUROPE LE PAYS LE PLUS CONDAMNE POUR LA NON APPLICATION DES DROITS DE L’HOMME ET DONT DÉCOULENT LES DROITS DES ENFANTS.

AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS NOUS RÉCLAMONS L’APPLICATION DES LOIS EN MATIÈRE CIVILE des sanctions pour ceux qui sont en charge de les faire appliquer en cas de manquements. Les lois actuelles, nous le reconnaissons, sont pour la plupart bien faites. Actuellement ce sont environ 300 000 familles qui sont victimes des mêmes faits.

Publiée Avril 14, 2014
Signalez cette page comme inappropriée
Cliquer pour copier: