Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Messieurs les Préfets de Corse : Non aux Animaux dans les Cirques

Messieurs les Préfets de Corse : Non aux Animaux dans les Cirques

2,672 personnes ont signé. Allons jusqu'à   3,000
2,672 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Global Earth Keeper F. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Global Earth Keeper F.
a lancé une pétition à destination de
A Messieurs les Préfets de Corse
NON AUX ANIMAUX DANS LES CIRQUES

L’enfermement est une torture !

Messieurs Les Préfets,

L’association loi 1901 "Global Earth Keeper", se fait le relais officiel des citoyens qui ne souhaitent plus présenter des animaux tenus emprisonnés dans des cages ridicules et aux mesures illégales. Au-delà de l’incongruité et du pathétique de la « photo », il y a les valeurs que nous inculquons à nos enfants :
Doivent-ils penser que tout être différent d’eux n’a pas le droit à la liberté? Surtout, que la cage et donc l’emprisonnement à vie est un statut normal?

Nous sommes en France, et comme d’habitude, bien en retard au regard de la condition animale. D’autres pays Européens ou non, comme l’Espagne, la Grèce, la Belgique, la Suisse, l'Autriche, le Royaume Uni, les Pays Bas, l'Inde etc ... ont interdit les animaux en captivité dans les cirques et plus de 20 grands cirques Français ont eux mêmes pris les devants, ils en font leur fierté et ont un large public.

De plus, il est important de souligner, un constat alarmant sur les conditions de vie et d’hygiène de ces animaux qui sont loin d’être correctes ; ces derniers, hors de leur habitat naturel sont trimbalés comme des objets que l'on expose, 24/24 , de ville en ville, baignent dans leurs urines, ne sortent jamais de leur cage, si ce n 'est quelques uns d'entre eux pour l'humiliation d'un spectacle contraint. Les méthodes employées sont entre autres, la privation de nourriture lorsqu'un numéro est mal exécuté, ou techniques pour briser moralement l'animal. Les muscles sont atrophiés par le manque sérieux d'exercices, le regard éteint, diverses blessures causées par l'état de stress permanent dû à leur captivité, sans parler du sort pitoyable qu’il leur est réservé pour leur « retraite ». (abattoirs ou proies pour chasseurs en mal de « trophées »)

Messieurs Les Préfets, nous ne vous apprenons rien, si l'on vous dit qu'il ne suffit pas qu'un animal soit nourrit pour que celui-ci se porte bien, que ces animaux sont dotés d'une conscience, qu'ils souffrent, et ont des ressentis comme tous les animaux dont nous faisons partie (de nombreuses études scientifiques le démontrant).

Nous n’accepterions pas cet état de fait pour nos propres animaux domestiques, lesquels ne nous rapportent aucun argent. Pourquoi alors cautionner de telles situations pour des animaux sauvages (ou pas) qui eux, sont une rente?

Ne pensez-vous pas que notre devoir en tant qu'êtres responsables, est d'apprendre à nos enfants les valeurs morales et éthiques, la compassion?

Cette situation n'a que trop durée, et nous souhaiterions que la Corse se montre exemplaire en matière de respect du vivant.

C'est pour cela, que nous faisons appel à vous, pour interdire la présence d'animaux (et des numéros qu'ils exécutent) tenus en captivité dans les cirques sur la Corse.

Avec nos sincères remerciements pour l'attention portée à notre demande, et dans l'espoir que notre pétition puisse trouver le chemin de votre coeur, nous vous prions d'agréer, Messieurs Les Préfets, nos salutations distinguées.

Eduquons nos enfants au respect et non à la cruauté.

Global Earth Keeper

www.globalearthkeeper.org

Publié le 11 Juillet 2014 (Mis à jour: 14 Avril 2015)