Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Académie Française: Laissez notre langue française intacte !

Académie Française: Laissez notre langue française intacte !

352 personnes ont signé. Allons jusqu'à   5,000
352 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Eric Pereira De A. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Eric Pereira De A.
a lancé une pétition à destination de
Académie Française
Le 6 décembre 1990, une réforme de l'orthographe a été approuvée par l'Académie Française mais elle ne fut pas appliquée. A partir de la rentrée prochaine, cette réforme sera prise en compte et 2400 mots de notre chère langue française vont changer d'orthographe.

Entre autres, les mots "oignon", "nénuphar", "maîtresse", "coût", "porte-monnaie" vont devenir "ognon", "nénufar", "maitresse", "cout", "portemonnaie".
Les accents circonflexes vont être supprimés.

En 2015, seulement 45% des Français maîtrisent nos règles orthographiques. Nous n'allons pas changer ne serait-ce que 4% de leur langue !

Par cette pétition, je demande, nous demandons, à l'Académie Française et aux responsables de cette décision de plus amplement réfléchir à celle-ci afin que nos valeurs, exprimées par le biais de nos écrits, ne changent pas. Si nous voulons que plus de Français apprennent à écrire correctement, il faut que leur enseignement, dès le plus jeune âge, soit plus poussé et recherché qu'il ne l'est actuellement. Si notre langue venait à changer du jour au lendemain, ceux qui savent orthographier convenablement les mots qui ont été changés seront complètement déséquilibrés et ce sera plus une difficulté qu'une solution.

Laissez notre langue française intacte !

Publié le 3 Février 2016 (Mis à jour: 5 Février 2016)