Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Au premier ministre du Maroc Mr. Abdel-Ilah Benkiran: Nous vous demandons d'arrêter le massacre des chiens et chats au Maroc

Au premier ministre du Maroc Mr. Abdel-Ilah Benkiran: Nous vous demandons d'arrêter le massacre des chiens et chats au Maroc

16,587 personnes ont signé. Allons jusqu'à   20,000
16,587 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Sana B. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Sana B.
a lancé une pétition à destination de
Au premier ministre du Maroc Mr. Abdel-Ilah Benkiran
On est un pays musulman dans lequel on doit favoriser l'amour et le respect entre tout les être vivants. On n'a pas le droit de tuer, peut importe la cause. Hommes, animaux et nature, nous partageant tous cette terre, donc je vous pris ne vous donnez pas le droit de tuer. Si on doit tuer les animaux par ce que l'un d'eux à mordu une personne, alors il faudra tuer tout les Hommes par ce qu'il y tellement de voleurs, violeurs et tueurs même. En plus, à partir du début de cette année 2014 jusqu'à maintenant (08/06/2014), les autorités tirent par leurs fusils (de n'importe quelle manière) sur les pauvres chiens et chats errants, grands et petits, et même ceux qui ont des propriétaires, devant tout le monde : hommes, femmes, enfants peut importe pour eux, comme si on dit à tout le monde "Voilà comment on doit traiter ces animaux". Après le massacre, que ce soit morts, agonisants ou juste blessés, on les jette tous ensemble dans une fosse à cadavres.
Si on veut résoudre un problème, il faudra réfléchir avant tout, mais tuer est la plus facile des solutions qui ne demande aucun effort. Les alternatives existent : "traiter du cas par cas, ramasser les animaux s'il le faut et les examiner, et s'il y a des cas de maladies intraitables ou dangereuses, il y a des méthodes plus douces pour cela, car on ne choisi pas d'être un animal ou en plus être atteint d'une maladie grave; on peut également stériliser (car les animaux stérilisés deviennent dociles et non dangereux sauf en cas de maltraitance; et finalement vacciner et sensibiliser les gens pour prendre leur précautions".
Si on s'unit tous (autorités, associations, propriétaires, professeurs, citoyens et autres), on pourra certainement trouver d'autres solutions adéquates.
Finalement, on compte sur votre engagement, amour, volonté et persévérance pour protéger cette planète et vivre ensemble en paix.
Publié le 8 Juin 2014 (Mis à jour: 14 Avril 2015)