Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Dirigeants du Québec et du Canada: Nous exigeons de VRAIES PRISONS

Dirigeants du Québec et du Canada: Nous exigeons de VRAIES PRISONS

311 personnes ont signé. Allons jusqu'à   1,000
311 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Sylvia R. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Sylvia R.
a lancé une pétition à destination de
Dirigeants du Québec et du Canada

Pour stopper les esprits criminels et sauver des vies tout en désengorgeant notre système judiciaire, créons rapidement de VRAIES PRISONS où les 3 principes suivants seraient
établis pour toute la durée de la peine :

1) Aucun divertissement permis. Par exemple : télévision, web, médias sociaux, journaux, livres, cours, salle de musculation, événements sportifs ou autre, chambres d’amour, nourriture spéciale, alcool, drogue, etc.

2) Cours obligatoires d’humanité.
Par exemple : différencier le bien du mal, comment réparer
mes torts, apprendre à exprimer sainement mes émotions, comprendre la souffrance physique et psychologique, etc.


3)Mettre sur pied des structures cohérentes et sensées favorisant la non‐violence. Par exemple : supervision sévère des communications et visites, restriction des communications entre prisonniers, tolérance zéro aux agressions à l’intérieur des prisons, etc.

Je suis une victime d’actes criminels qui est née en enfer alors par expérience, je connais à fond les esprits criminels ainsi que la « notion de temps ».

Les victimes d’actes criminels survivantes sont emprisonnées moralement et psychologiquement pour le reste de leur vie.
Elles le sont aussi physiquement si elles ont subi des blessures physiques ou la mort. Leur famille souffre tout autant qu’elles.

Personne ne dissuade un enfant fautif en lui disant d’aller dans sa chambre pour s’amuser et ne pas réfléchir.
Alors pourquoi agir ainsi avec des esprits criminels?

Notre code criminel est très clair dans sa section des « Objectifs et principes ». L’article 718 stipule : «Le prononcé des peines a pour objectif essentiel de contribuer, parallèlement à d’autres initiatives de prévention du crime, au respect de la loi et au maintien d’une société juste, paisible et sûre par l’infliction de sanctions justes visant un ou plusieurs des objectifs suivants :

a) dénoncer le comportement illégal;

b) dissuader les délinquants et quiconque, de commettre des infractions;

c) isoler, au besoin, les délinquants du reste de la société;

d) favoriser la réinsertion sociale des délinquants;

e) assurer la réparation des torts causés aux victimes ou à la collectivité;

f) susciter la conscience de leurs responsabilités chez
les délinquants, notamment par la reconnaissance du tort qu’ils ont causé aux victimes et à la collectivité.

Les criminels ne sont pas des déchets… les prisons ne sont pas des poubelles que nous pouvons ensuite impunément revider dans la société.

Vous pouvez commenter cette pétition via cet article :http://www.sylviaribeyro.com/petition‐pour‐de‐vraies‐prisons

Sylvia Ribeyro

Lien court pour cette pétition: bit.ly/VRAIESPRISONS

Publié le 28 Mars 2017 (Mis à jour: 29 Mars 2017)