Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Dr Patrick Bouet, Président du Conseil national de l'ordre des médecins:Interdiction de la turbinectomie, reglementation

Dr Patrick Bouet, Président du Conseil national de l'ordre des médecins:Interdiction de la turbinectomie, reglementation

317 personnes ont signé. Allons jusqu'à   500
317 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Françoise L. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Françoise L.
a lancé une pétition à destination de
Dr Patrick Bouet, Président du Conseil national de l'ordre des médecins,
Le Syndrome du Nez Vide, découvert par les Docteurs Kern et Moore en 1994 aux Etats Unis est une maladie iatrogène, dégénérative grave dont il n'existe aucun traitement, provoquée par la chirurgie endonosale suite à une opération ou geste mutilant et inutile sur les cornets inférieurs et /ou moyens et/ ou se développant chez des patients multi-opérés.Ces opérations banales sont pratiquées en France pour de simple nez bouché.
Les victimes se retrouvent mutilées, privées d'un organe essentiel au bon fonctionnement de la respiration dans des états invalidants graves car le Syndrome du nez vide se caractérise par une obstruction nasale dite paradoxale, des lésions des nerfs des cornets responsables de douleurs neuropathiques graves et à long terme, une rhinite atrophique secondaire (atrophie et dégénérescence de la muqueuse nasale due à des cavités trop élargies).Les victimes, pour la plupart, ne dorment plus, ont l'impression de ne plus sentir leur respiration, de s'asphyxier, ce qui génère un sentiment anxiogène et dépressif.Certaines épuisées, se sont suicidées.
Devant la recrudescence des plaintes de victimes, nous demandons l'arrêt des turbinectomies inférieures et moyennes en France, une fiche informative ORL reconnaissant le Syndrome du nez du nez vide comme complication et risque secondaire grave de la chirurgie endonasale pour les opérations suivantes: turbinectomie inférieure et moyenne, ethmoïdectomie bilatérale totale, pratiquée couramment pour des polyposes nasales, turbinoplastie, cautérisation, laser, radiofréquence et une règlementation des pratiques ORL à ce sujet.Le Syndrome du nez vide n'est pas une complication exceptionnelle de la chirurgie endonasale comme le stipule la corporation ORL, afin de minimiser la gravité de leur acte.
A l' heure actuelle,en France comme à l'étranger, nous ne pouvons chiffrer le nombre exact de victimes du Syndrome du nez vide car la corporation ORL, responsable de cette maladie iatrogène, refuse généralement de donner au patient un diagnostic de Syndrome du nez vide.
Association S.M.N.I wwwsyndromedunezvide.com

The Empty Nose Syndrome, discovered by Drs. Kern and Moore in 1994 in the United States, is an iatrogenic, severe degenerative disease for which there is no treatment, that is caused by endonosal surgery following a useless and mutilating operation or gesture on inferior and middle nasal turbinates and / or developing in multi-operated patients. These ordinary operations are practiced in France for simple blocked up /stuffed up noses.The victims get mutilated, deprived of an organ essential to their good breathing and they get into serious disabling states because the empty nose syndrome is characterized by a so-called paradoxical nasal obstruction, lesions of the nerves of the turbinates responsible for severe neuropathic pains and in the long term, secondary atrophic rhinitis (atrophy and degeneration of the nasal mucous membrane due to enlarged cavities). Most of the victims no longer sleep or they no longer feel their breathing so that they tend to suffocate which generates an anxiety and depressive feeling. Some people were so exhausted that they finally committed suicide.
Faced with the upsurge / growing number of the complaints of the victims, we do ask for the stopping of the inferior and middle turbinectomies in France as well as for the informative ENT card which acknowleges the empty nose syndrome as being a complication and a serious secondary risk due to the endonasal surgery for the following operations : inferior and middle turbinectomy, total bilateral ethmoidectomy, commonly performed for nasal polyposes, turbinoplasty, cautery, laser, radiofrequency and a regulation of ENT practices in this specific field.
The Empty Nose Syndrome is not an exceptional complication of endonasal surgery as stipulated by the ENT corporation, in order to minimize the seriousness of their act. Actually, we can’t currently quantify the exact number of Empty Nose Syndrome victims in France and abroad because the ENT corporation, responsible for this iatrogenic disease, generally refuses to give their patients a diagnosis of Empty Nose Syndrome.
Association S.M.N.I www.syndromedunezvide.com



Publié le 31 Mai 2018 (Mis à jour: 9 Février 2020)