Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Cette pétition est close
Monsieur le Président, Sauvez Madame Yvette Bert!

Monsieur le Président, Sauvez Madame Yvette Bert!

Cette pétition est close
57 soutiens

Eric O.
a lancé une pétition à destination de
François Hollande, Président de la Republique

Comment un gouvernement, en arrive à "assassiner" financièrement une dame, qui n'a fait qu'aider associations et plus démunis? Pouvons nous fermer les yeux devant une telle honte?

Yvette Bert, 76 ans, touchant une retraite de 650 euros par mois, a été très lourdement condamnée par la justice. Son tort ? Avoir organisé des lotos...dont la recette était versée à des associations caritatives.

Elle est loin d'être la seule dans le cas, faisons changer les choses.

"Je veux mourir"

A la sortie de la salle d'audience, ce jeudi, c'est l'émotion qui l'emporte. "Je veux mourir. Je ne paierai rien, ils m'ont démolie". Yvette Bert, 76 ans, a été reconnue coupable. La retraitée, déjà fragile psychologiquement, était jugée pour avoir organisé 169 lotos en l'espace de quatre ans. Les recettes des lotos d'Yvette servaient, selon la défense, à aider des personnes dans le besoin et des associations caritatives.

Une sanction du tribunal correctionnel

Le tribunal correctionnel a condamné la retraitée de 76 ans à six mois de prison avec sursis et 10.000 euros d'amende, dont 5.000 avec sursis dans le volet pénal pour abus de confiance. Elle a également été condamnée à verser au fisc 400 euros de délits douaniers, 29.435 euros de pénalités de douane et 88.007 euros, correspondant au montant des droits fraudés, soit un total de 117.842 euros. Pour rappel, la retraitée doit se satisfaire de sa faible pension de retraite de 650 euros par mois ... comme l'a rappelé son avocate: C'est une sanction sévère au vu des revenus très faibles de Mme Bert, qui sont de 650 euros par mois. On peut se poser la question de savoir comment elle peut payer une telle amende".

Yvette Bert comparaissait pour organisation de loteries prohibées entre janvier 2009 et mai 2013, publicité pour une loterie prohibée et abus de confiance, mais aussi pour infraction fiscale. La retraitée, qui vit désormais dans une maison de retraite de Saint-Omer, ne sait pas si elle aura la force de faire appel : On va voir si madame Bert souhaite faire appel, sachant qu'elle est particulièrement épuisée dans le cadre de cette affaire a précisé son avocate.

Mobilisons nous pour elle … elle se mobilisait pour les autres !

Publiée (Mis à jour )