Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Hopital Saint-Sacrement: Retourner le crucifix a son endroit originel.

Hopital Saint-Sacrement: Retourner le crucifix a son endroit originel.

13,936 personnes ont signé. Allons jusqu'à 20,000
13,936 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
Pour vous désinscrire ou modifier vos données à tout instant, écrivez à unsubscribe@avaaz.org, ou utilisez le lien disponible dans chaque e-mail. Avaaz protégera vos informations personnelles et ne partage jamais les données avec des tiers.
Cette pétition a été lancée par B M. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
B M.
a lancé une pétition à destination de
Hopital Saint-Sacrement
J'aimerais remercier tous et chacun pour votre participation à la pétition, nous avons atteint notre objectif et la croix sera remise en place ce mercredi en soirée. Si vous avez des commentaires ou des questions vous pouvez me contacter a mon adresse courriel &colon (marcandre51@outlook.com)

Marc‐André B

C'est important parce que cet hôpital, qui s'appelle l’hôpital Saint‐Sacrement, a été fondé par les Sœurs de la Charité qui est une institution chrétienne. Ce sont elles qui ont placé ce crucifix a cet endroit. C'est un manque de respects envers ces fondateurs. C'est un manque de respect envers ces femmes qui ont contribué a bâtir le Québec. En outre, dans le contexte actuel ou il faut respecter les religions qui s'établissent au Québec, certains sentent que les traditions des gens établis depuis longtemps sont remises en question. Toutes les religions doivent être respectées et la religion chrétienne en fait partie. Ces gens sont en droit de demander le respect de leur culture, de leurs traditions et de leur religion même si c'est a titre purement patrimonial.
Publiée (Mis à jour )