Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Surfeurs : vous êtes des indésirables

Surfeurs : vous êtes des indésirables

1,585 personnes ont signé. Allons jusqu'à   2,000
1,585 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Roxane G. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Roxane G.
a lancé une pétition à destination de
La mairie de Biarritz
 Cette pétition a pour but de dénoncer l’hypocrisie de la mairie de Biarritz qui base son marketing sur une ville de surf labellisée 3étoiles certifiée par la fédération française de surf alors qu’en réalité elle détruit cet esprit surf en limitant l’accès aux spots et en y interdisant tout « véhicules habitables ».

 On peut lire sur le site Internet de la fédération française de surf que « Ce label de qualité touristique vise à valoriser les communes qui assurent un accueil et un environnement favorable à la pratique du surf sous ses différentes formes pour la population locale ou touristique ».

Biarritz, capitale du surf, renouvelle ce label cette année alors qu’elle interdit le stationnement jour et nuit à tous les véhicules habitables selon un arrêté municipal dans toute la ville et sur toutes ses plages de début mai à fin septembre (sur certaines zones même à l’année), sachant pertinemment que la majorité des surfeurs possèdent un véhicule adapté au transport de son matériel et la pratique de ce sport et bien souvent leur véhicule de tout les jours.

Cette restriction, valable de jour comme de nuit sur les stationnements gratuits et à partir de 19 heures sur les stationnements payants nous empêche l’accès aux spots et au centre-ville. Alors qu’un des critères pour obtenir le label délivré par la fédération française de surf « prend en compte la manière dont la commune aménage son littoral en faveur des activités de surf... ».

 Toute personne possédant un van, une fourgonnette, un fourgon ou n’importe quel véhicule susceptible d’être aménagé se voit sanctionné par la police municipale pour « stationnement gênant » moyennant une contravention de 35€.
 Qui que vous soyez (saisonnier, local, touriste...) peu importe la catégorie de votre véhicule (trafic, kangoo, berlingo, Vador, même un break avec un lit...), si vous êtes susceptible de dormir à l’intérieur, vous prendrez systématiquement cette amende.

En 2018, la ville perd un procès contre l’association des camping-caristes de France et se trouve dans l’obligation de supprimer tous les panneaux d’interdiction de stationner aux camping-cars dans toute la ville et sur toutes ses plages.
En 2019, de nouveaux panneaux sont mis en place. Ils ne visent plus seulement les camping-cars mais tous les véhicules habitables.  Nous passons donc d’un panneau qui était illégal à un autre encore plus restrictif  et discriminatoire .

Nous tenons aussi à rappeler que la ville ne possède que 48 places de stationnements payants pour les camping-cars qui ne sont pas aménagés aux normes (ni toilettes, ni douche, juste un parking avec une fosse pour 12€ les 24h).  De plus ce stationnement est limité à 48 heures maximum.

Biarritz est la ville à avoir accueilli le premier surfeur en France et les vans ont toujours fait partie de son histoire ainsi que de son image. 
 Il y a de ça quatre ans, nous nous rappellons  encore les touristes se promener à la côte des Basques, regarder autant les surfeurs dans leur vans que l’océan et les vagues en appelant cette ville « la nouvelle Californie ».

 Avec cette pétition nous souhaitons mettre la pression à la mairie de Biarritz pour obtenir le droit aux « véhicules habitables » comme à tout autre véhicule de stationner au centre-ville et à proximité des spots de surf ou bien de dédier un espace aménagé dans une zone propice à la pratique du surf afin de respecter les critères de ce label ville de surf 3 étoiles.

 Vous trouverez ci-dessous le lien de l’arrêté municipal qui est bien plus dur que la réalité. Si nous ne faisons rien et que ce dernier est appliqué à la lettre, la communauté surf qui a construit l’image de Biarritz n’aura que ses yeux pour pleurer.

https://ville.biarritz.fr/fileadmin/user_upload/biarritz/Ville/telechargements/Admin/arrete_camping-cars.pdf

 Nous vous invitons de ce fait à signer cette pétition et à la partager en masse  afin de faire valoir nos droits surtout dans une ville ayant obtenu ce genre de label  et se revendiquant capitale du surf.


Publié le 11 Juillet 2019 (Mis à jour: 30 Juillet 2019)