Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
L'analphabétisme: inacceptable en 2014! 25 ans d'action et un avenir à assurer.

L'analphabétisme: inacceptable en 2014! 25 ans d'action et un avenir à assurer.

1,558 personnes ont signé. Allons jusqu'à   2,000
1,558 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Cette pétition a été lancée par Diane M. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Diane M.
a lancé une pétition à destination de
Le gouvernement du Québec

Considérant que la raison d’être de la Fondation pour l’alphabétisation est d’enrayer l’analphabétisme au Québec;

Considérant qu’en 2014, une proportion encore beaucoup trop grande d’adultes québécois n’a que de très faibles compétences en lecture et en écriture;

Considérant qu'une bonne formation de base pour tous les citoyens est essentielle au développement de notre société;

Il est impératif que notre Fondation puisse poursuivre sa mission et pour ce faire, elle compte sur votre appui : signez!

La Fondation pour l’alphabétisation réaffirme que :

- L’éducation pour tous est un droit inaliénable internationalement reconnu.

- La formation est une condition essentielle au plein épanouissement des individus.

- La lecture constitue l’objet fondateur de tous les savoirs.

Au Québec, la lutte à l’analphabétisme devra inévitablement passer par :

- La vaste mobilisation de tous les secteurs de la société.

- La reconnaissance de l’alphabétisation comme un processus continu, dès le plus jeune âge et tout au long de la vie.

- L’accompagnement des parents analphabètes et faibles lecteurs comme condition nécessaire à la réussite des enfants.

- La promotion de la lecture comme outil indispensable dans toutes les sphères de la vie.

La lutte à l’analphabétisme : l’affaire de tous! Le rehaussement des compétences en lecture des Québécois constitue un enjeu central afin d’assurer notre prospérité collective.

Manifestez votre appui : signez!

Publié le 15 Septembre 2014 (Mis à jour: 14 Avril 2015)