Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Lever l’interdiction du palliatif a la chimie agricole "l’huile de neem"

Lever l’interdiction du palliatif a la chimie agricole "l’huile de neem"

1,250 personnes ont signé. Allons jusqu'à 2,000
1,250 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
Pour vous désinscrire ou modifier vos données à tout instant, écrivez à unsubscribe@avaaz.org, ou utilisez le lien disponible dans chaque e-mail. Avaaz protégera vos informations personnelles et ne partage jamais les données avec des tiers.
Cette pétition a été lancée par serge C. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
serge C.
a lancé une pétition à destination de
François Hollande Stéphane Le Foll Ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire

L’huile de neem, vient d’un arbre sacré d’Inde. Utilisé il y a plus de deux mille ans. Il tient une grande place dans la médecine ayurvédique, on utilise toutes les parties de l’arbre à différentes thérapies, pour la peau, les cheveux, les dents … et de nombreuses maladies.
Mais c’est aussi un miracle dans l’agriculture .Car il répond à toutes les demandes à ce niveau .Fongicide , pesticide , il est même un engrais puissant .Donc un agriculteur quand il traite avec cette huile n’a besoin de rien d’autre .Contrairement à la chimie qui prévoit , un produit pour les chenilles , un produit pour les nématodes , un produit pour le mildiou …etc. .Autant de maladie, autant de produits, autant d’insectes ravageurs autant de produits, qui se retrouvent dans nos assiettes
Des recherches ont prouvés que c’est un pesticide sélectif, il ne touche pas les abeilles, malgré la désinformation sur internet, ni les coccinelles .Les terres traitées avec le neem voient la population des vers de terre augmentée de 30%, contrairement aux pesticides qui les tuent. Les agriculteurs qui ont essayés le neem témoignent de son efficacité et constatent un meilleur rendement sur les récoltes. Alors bien sûr cela commençait à faire trop de bruit et la menace pour les produits chimiques devient de plus en plus évidente. La solution a été de la faire interdire, et on invente qu’il est un haut risque de cancer. Les services régionaux de l’alimentation l’assimilent aux déchets industriels spéciaux, et les autos proclamés experts du Ministère de l’Agriculture s‘obstinent à affirmer qu’elle aurait un profil toxicologique avéré et incontestable, sur la base d ‘études qui seraient entre leurs mains, mais qu’ils sont bien incapables de produire !

Pourtant l’huile de neem est homologuée en Australie, Nouvelle Zélande, et dans tous les pays du Pacifique, y compris en Nouvelle Calédonie, heureuse Communauté Territoriale de la République Française. Elle est même conseillée à Walis et Futuna avec le logo du ministère de l’agriculture. La suisse aussi fait la promotion et le reconnait comme palliatif à la chimie empoisonneuse .Beaucoup de pays ont fait des recherches afin de pouvoir l’homologuer et tous reconnaissent ses vertus et ça non toxicité.
Le Conseil national de recherche organisé par l'Académie nationale des sciences, et agissant en vertu d'une subvention de l'Agence pour le développement international, a compilé un vaste corpus de recherches sur les nombreuses utilisations bénéfiques de Neem. Cette information a été publié sous le titre de : « Le Neem:. Un arbre pour résoudre les problèmes mondiaux »

National Research Council, 1992, National Academy Press, Washington DC Le département américain de l'Agriculture a lancé un programme de recherche en 1975 pour l'utilisation de neem et d'autres plantes pour le potentiel utilisé dans le contrôle des insectes et champignons. Le programme a finalement montré que le neem a eu les meilleurs résultats sur n'importe quelle plante testée
.En 1985, l'EPA a approuvé son premier insecticide commerciale à base de neem .Le Neem est considéré comme un candidat de premier plan pour le développement d'une gamme de pesticide à large spectre. L'EPA a par la suite approuvée l'utilisation de divers insecticides au neem pour une utilisation sur une grande variété d'insectes nuisibles pour les cultures vivrières.

Le Neem a également fait l'objet d'un livre publié à l'origine sous les auspices de l'Association de Neem, à un but non lucratif dédiée à informer le public sur les utilisations du neem, il et maintenant réédité dans une édition mise à jour par Lotus Press, Twin Lakes, Wisconsin, sous le titre: Neem: The Herb Ultimate John Conrick.L'auteur a compilé une longue liste d'études de recherche et de rapports scientifiques effectués sur divers avantages du neem.



On peut même trouver le rapport de la protection de l’environnement américaine qui stipule que le neem est inoffensif et un palliatif sans précédent aux produits chimiques utilisés aujourd’hui sur ce lien :
http://www.epa.gov/opp00001/chem_search/reg_actions/registration/decision_PC-025006_14-Oct-09.pdf


Alors pourquoi la France et certains pays européens ne veulent pas de ce produit ? Et bien par ce que des tonnes de chimies sont déversées sur notre nourriture tous les jours et les gens qui vivent de cela ne veulent pas perdre cette mine d’or. Ils ne se préoccupent pas de notre santé ,de celle de nos enfants ni des répercutions sur la planète
Alors il est temps de faire comprendre à nos décideurs que nous ne sommes pas du bétail , juste bon à subir les intérêts de quelques-uns au risque de notre vie et santé

Signez cette pétition pour faire voir votre détermination à prendre en main ce changement obligatoire qu’il faut faire .Ils nous font des promesses de réduire les produits chimiques, mais interdisent les palliatifs valables. On nous prend pour des imbéciles sans conscience, il est temps de dire non , c’est un droit et même un devoir pour nous protéger , protéger nos enfants et la terre qui ne supportera pas indéfiniment la bêtise des hommes

Et n'oubliez pas de faire passer cette pétition au plus grand nombre

toujours pas convaincu ?! alors lisez cela

L'Express publié le 14/03/2011

Pesticides: les Français en ont plein le sang

Les Français ont plus de pesticides agricoles dans le sang que les Américains et les Allemands. C'est ce qui ressort d'une étude inédite de l'Institut national de veille sanitaire (INVS).

Il y a aussi ce documentaire prenez le temps de le regarder il dit toute la vérité que l'on vous cache .Copier ce lien , coller le dans la barre d'adresse de votre navigateur et accrochez vous : https://www.youtube.com/watch?v=IkNV_5JqmmY

Publiée (Mis à jour )