Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK
Madame LESKO 
Directrice Académique des Services de l'Éducation Nationale : Laissons le choix aux jeunes Triévois

Madame LESKO Directrice Académique des Services de l'Éducation Nationale : Laissons le choix aux jeunes Triévois

391 personnes ont signé. Allons jusqu'à 500
391 soutiens

Clore

Finaliser votre signature

,
Pour vous désinscrire ou modifier vos données à tout instant, écrivez à unsubscribe@avaaz.org, ou utilisez le lien disponible dans chaque e-mail. Avaaz protégera vos informations personnelles et ne partage jamais les données avec des tiers.
Cette pétition a été lancée par Catherine F. et ne représente peut-être pas un positionnement d'Avaaz
Catherine F.
a lancé une pétition à destination de
Madame LESKO Directrice Académique des Services de l'Éducation Nationale
Les parents d'élèves du collège du Trièves, à Mens et les élus du Trièves dénoncent avec vigueur la suppression du Lycée des Eaux Claires comme lycée de secteur.
Pour l’ensemble des élèves issus du collège du Trièves, cette modification arbitraire de la carte scolaire signifie :
• La suppression du choix d’affectation alors que pour les élèves de la plupart des communes iséroises deux voire trois établissements sont proposés : Engins, Noyarey, Sassenage, Seyssinet, St bernard du Touvet, Le Sappey en Chartreuse…
• la suppression d’une possibilité d’ouverture de notre territoire rural vers l’agglomération grenobloise,
• l’obligation si l’on veut, malgré tout, s’offrir cette opportunité d’ouverture, de rédiger une demande de dérogation, dont les barèmes actuels restreignent considérablement les chances de réponse positive.
Votre décision est inacceptable parce que :
• les communes de l’ouest du Trièves qui bordent la D1075, sont naturellement tournées vers l’agglomération grenobloise : D1075, réseau Transisère, SNCF, travail dans l’agglomération, famille.
• il n’existe pas de transport scolaire quotidien au départ des communes du Trièves vers le lycée de La Mure sauf au départ de Mens à 7h.
• l’internat du collège de La Mure n’est pas une solution : toujours pas de transport pour les lundis et vendredis, peu ou pas de place à l’internat qui accueille en priorité les sportifs de la section ski.
Pour toutes ces raisons nous demandons la modification de la carte scolaire dans le Trièves. Nous voulons avoir à nouveau le choix pour nos enfants entre le lycée de la Matheysine à La Mure et un lycée de réseau avec internat, à Grenoble.

Publiée (Mis à jour )